Skip to main content

Full text of "Description sommaire des phares et fanaux allumés sur les côtes de France au 1er juillet 1843"

See other formats


r 




o 



V&î 



MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS, 



ADMINISTRATION GENERALE 

DES PONTS ET CHAUSSÉES ET DES MINES. 



PHARES ET FANAUX 



COTES DE FRANCE. 



1843. 



V 




MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS. 



ADMINISTRATION GENERALE 
DES PONTS ET CHAUSSÉES ET DES MINES. 



DESCRIPTION 

SOMMAIRE 

DES PHARES ET FANAUX 

ALLUMÉS 

SUR LES CÔTES DE FRANCE, 

AU 1" JUILLET 1863. 




PARIS. 

IMPRIMERIE ROYALE. 

JUILLET l8^3. 



\ 



© École Nationale des Ponts et Chaussées 



r 



• 



! 






• 



• ., ... . 



DESCRIPTION 

SOMMAIRE 

DES PHARES ET FANAUX 

ALLUMÉS 

SUR LES CÔTES DE FRANCE 

AU 1" JUILLET 1843. 



OBSERVATIONS PRÉLIMINAIRES. 



L'Administration des ponts et chaussées renouvelle 
chaque année, depuis 1830, la publication du tableau 
descriptif des phares et fanaux des côtes de France, afin 
de tenir les navigateurs au courant des additions et mo- 
difications que reçoit progressivement notre éclairage ma- 
ritime. 

Dans cette description sommaire, les positions géogra- 
phiques des f eux sont indiquées, pour la plupart, d'après 
le tableau annexé à la Connaissance des temps (1). 



(1) II est ù remarquer que 1» longitudes indiquées par la CcnnaUuinct des tempe, 
comparées à celles que donnent les cartes du Pilote Fronçait , levées depuis 1816 

1. 



© École Nationale des Ponts et Chaussées 



Les airs- de-vent sont rapportés au méridien vrai de 
chaque lieu. 

Les élévations données sans autre explication sont rap- 
portées au niveau des plus hautes marées. On a de plus 
indiqué les élévations au-dessus du sol pour la plupart des 
feux allumés sur les édifices dont la base domine le même 
niveau de 5 à 6 mètres au moins. 

Les portées sont comptées en milles marins de 60 au de- 
gré. Elles ont été déterminées approximativement, d'après 
l'élévation des feux, et en supposant l'observateur placé 
à 3™, 5", I0 m ou 15" 1 au-dessus de la surface de la mer, 
selon qu'il s'agissait d'un feu de 4', de 3°, de 2" ou de 
1" ordre. H faut excepter toutefois les phares d'un éclat 
trop faihle pour être aperçus jusqu'à l'horizon correspon- 
dant à leur hauteur, et dont la limile de visibilité, en 
temps ordinaire , a été évaluée d'après divers résultais 
d'observations. 

Les feux qui vont être décrits peuvent être classés, quant 
à leurs caractères disLinctifs, en trois groupes principaux: 

Feux fixes; 

Feux à éclipses ; 

F 'euxvaricspar des éclats précédés et suivis de courtes éclipses. 

l.esfeuxjixes des côtes de France ne diffèrent entre eux , 
au premier aspect, que par leur plus ou moins grande 
intensité, si l'on excepte toutefois trois petits feux rouges 
allumés aux entrées des ports de Calais, de Boulogne et 
de Cherbourg, ainsi qu'un très - petit feu de couleur 



jusqu'en J827, sous la direction do M. Bcnulcmps-Beouprc, présentent moyenne- 
ment une différence on plus die ûl" résultant des dernières déterminations de la 



position géographique de Brest. 



(5) 
Orangée, placé sur la jetée Sud-Est du port du Havre. 

Les^èua; à éclipses, autrement dits yeux tournants, n'of- 
frent généralement de différences bien tranchées que dans 
la durée de leurs phases. Elles se reproduisent régulière- 
ment à des intervalles qui varient, selon la disposition des 
appareils, d'une demi-minute à 2 minutes trois quarts. Les 
éclats qui alternent avec les éclipses, dans les feux de ce 
genre, acquièrent progressivement en quelques secondes 
leur maximum d'intensité , et décroissent ensuite par les 
mêmes gradations. 

Les feux variés par des éclats , appelés aussi feux à 
courtes éclipses, se distinguent des feux tournants ordinaires 
i" par l'intensité et la durée de la lumière fixe , qui succède 
à chaque éclat en se maintenant pendant 2 à 3 minutes, 
selon la disposition de l'appareil; i" par la courte durée de 
Y éclipse qui précède etqui suit chacun de ces- mêmes éclats. 

La coloration en rouge des éclats offre un moyen acces- 
soire de distinction, dont on a tiré parti pour le fanal à 
courtes éclipses récemment installé sur la pointe d'Alpreck. 

Deux systèmes d'appareils sont appliqués à l'éclairage des 
phares de France, savoir : 

1° Les appareils caloptriques, ou à réverbères, tels que ceux 
des anciens phares de Calais, du cap d'Ailly, de la Ilève, du 
cap Fréhel, du rocher du Four et de la pointe des Baleines; 

2° Les appareils dioptriques ou lenticulaires, tels que 
ceux des phares de Dunkerque, du cap Gris-Nez, de Barjleur, 
d'Ouessant, de Belle-Ile , de Cordouan, etc., etc. 

Comme le navigateur n'a généralement à s'occuper des 
feux de côte que sous le rapport de leurs apparences , on 
a dû écarter des descriptions ci-après tout détail sur la dis- 
position des appareils d'éclairage. Toutefois, il existe entre 



(0) 
les effets des phares anciens et nouveaux, de même carac- 
tère, certaines différences sur lesquelles il n'est pas inutile 
d'appeler ici l'attention , attendu qu'elles peuvent concou- 
rir à écarter quelques chances de méprise , particulière- 
ment entre les feux tournants à éclipses. 

Les phares lenticulaires à éclipses présentent des éclats 
très-brillants , mais dont la durée n'excède guère 8 à g se- 
condes, tandis que, dans plusieurs appareils tournants à ré- 
flecteurs, les éclats restent visibles pendant 12a 1 5secondes. 

Par compensation , les feux de la première espèce offrent 
l'avantage de ne pas s'éclipser complètement, du moins 
pour un observateur placé dans un rayon qui, en temps 
ordinaire, peut varier de 8 à i5 milles marins, selon 
que l'appareil est de second ou de premier ordre. Durant 
tout, l'intervalle de temps qui sépare la fin d'un éclat du 
commencement de l'éclat suivant, le phare présente encore 
une petite lumière fixe, à l'aide de laquelle on peut con- 
tinuer sans interruption les opérations de relèvement. 

Dans la plupart des phares tournants à réflecteurs, cette 
lumière accessoire est presque nulle et les éclipses devien- 
nent totales au delà d'une dislance souvent inférieure à 
3 milles marins. 

Il existe une différence non moins importante, quoique 
plus difficile à reconnaître en mer, entre les phares à feu 
fixe des deux systèmes. Elle tient à l'inégale répartition de 
la lumière des appareils à réverbères dans les différentes 
directions qu'ils éclairent. Ainsi, par exemple, chacun des 
deux anciens phares de la Hève, dont l'appareil d'éclairage 
comprend 1 o grands réverbères paraboliques , projette une 
lumière plus vive suivant les 10 airs-de-vent répondant aux 
axes de ces réflecteurs , que dans les espaces intermédiaires ; 



d'où il suit que la portée du feu varie selon la direction 
dans laquelle il est relevé. 

Pour mettre les navigateurs à même de comparer les 
effets des deux systèmes d'éclairage, on a distingué les 
phares lenticulaires par un signe particulier © , auquel s'a- 
joute l'indication de l'ordre de l'appareil , ainsi qu'il suit: 

1" ordre [Q.I.] 

2* ordre [©.2.] 

5* ordre [©.3.] 

Idem, petit modèle [ ©. 3. p.] 

6' ordre, ou feu de port [0.4.] 

Idem, grand modèle [ © . 4. g.] 

L'astérisque simple (*), placé en tête du nom d'un phare, 
indique qu'il a été établi ou renouvelé depuis le 1" juil- 
let 18&2. L'astérisque double ( ) indique un phare en cours 
d'exécution. 

Le mot fanal, qui est souvent pris comme synonyme de 
phare, ne désigne , dans cette description , que des feux de 
k' ordre , tant de l'ancien que du nouveau système. 



MANCHE, 



dépabtbmïht (') NOUVEAU PHARE DE DUNKERQUE. 

NORD. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute en 
minute. [©'. 1.] 

Entre la grande écluse de chasse et le vieux fort Ris- 
ban, à i,4oo mètres au Nord-Ouest de la tour do l'Heu- 
guenar. 

Lat. 51° 3' 0".— Long. 0" 1' 41" E. 
Élévation 59 m. — Portée 24 milles marins. 

En temps ordinaire les éclipses ne paraissent totales qu'au delà 
d'une distance de 12 à 15 milles marins. 

En deçà de cette distance on aperçoit une petite lumière fixe 
succéder à chaque grand éclat, en sorte qu'on ne perd pas le 
phare de vue. 

Depuis Icjl" mai 1843 , r ce phare tournant remplace le phare 
à feu fixe de la tour de l'Heuguenar. 

Le nouveau feu est particulièrement destiné à éclairer les hancs 
de Dunlccrque. Parua beau temps, sa portée doit dépasser leurs 
limites et atteindre même, au' Nord de ces dangers , la partie méri- 
dionalc'd'un autre groupe de bancs, qui a été reconnu et décritpar 
M. le capitaine W. Hewett, de la marine royale d'Angleterre (1). 



(1) Vojm la nont.ll» carte liydrograplùqno do la mor du Nord , r uWico an 1842 
par )o bureau hydrographique ie l'Amirauté anglaise. 



iEU DE PORT DE DUNK.ERQUE. 
Fixe. 
Sur la tête de la jetée de l'Ouest. 

Elévation 7 m. — Portée 6 milles. 

(•) PHARE DE GRAVELINES. 

Feu fixe. [q. 3.] 

Sur le petit fort Philippe , côté Est de l'entrée des jetées. 

Lat. 51° 0' 17". — Long. 0° 13' 38" 0. 

Élévation 29 m.— Portée 15 milles. 

Allumé depuis le 1" mai 1843. 



PHARE DE CALAIS. départemeni 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute et demie pas-dE-C.alais. 
en minute et demie. 
Sur la tour centrale de la ville, à 1,560 mètres de dis- 
tance de la tête des jetées, et à 400 mètres de leur aligne- 
ment, côté Ouest. 

Lai. 50" 57' 36". —Long. 0° 29' 14" O. 
Elévation 38 m. — Portée 18 milles. 



DEUX FEUX DE PORT DE CALAIS. 
Fixes. 

1° FANAL DE LA JETEE OCCIDENTALE. 

Feu rouge. 
Sur l'extrémité Nord de cette jetée. 

Elévation 5 m. — Portée 2 milles. 
Allumé depuis le 1" mai 1842. 



2° FANAL DE MARÉE DU FORT-I\0DGE. 

Feu blanc. 

Sur le Fort-Rouge, à droile de l'entrée des jetées, et à 
330 mètres au S. 2.6° E. du monde de cette même entrée. 

Elévation 10 m. — Portée 6 milles. 

Le feu du Fort-Rouge n'est allumé qu'autant qu'il y a au moius 
2 m. (8 pieds) d'eau à l'entrée des jetées. 

Il est essentiel d'observer que, durant les gros temps, l'accès 
de l'extrémité de la jetée de l'Ouest peut devenir impossible, au- 
quel cas le fanal de marée du Fort-Rouge est seul allumé, à 
moins que l'entrée du port ne soit jugée absolument imprati- 
cable. 



(') PHARE DU CAP GRIS-NEZ. 
Nouvel éclairage. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi-minute 
en demi-minute. [ © . 1 . ] 

Sur le cap Gris-Nez, à 9 milles marins au Nord de Bou- 
logne. 

Lat. 50" 52' 10". — Long. 0° 45' 13" O. 

_. , ( au-dessus du sol. .. . 14'")™ ,, .,_ ... 

Elévation..! , Portée 22 milles. 

( au-dessus de la mer. 59 ) 

Depuis le l"juillet 1842, ce feu tournant remplace le feu fixe 
et le petit fou accessoire à courtes éclipses qui signalaient le 
cap Gris-Nez. Ce changement a eu pour objet d'établir une diffé- 
rence bien tranchée, même à grande distance, entre l'éclairage 
du cap Gris-Nez et le feu fixe qui signale, sur la côte d'Angleterre, 
le cap de Dungeness, par 50° 54' 47" de latitude, et 1° 22' 5" de 
longitude O. 



( 11 ) 

Il esta remarquer que le feu tournant île Gris-Ne* se distingue- 
du feu tournant de Calais , 

1° Par la différence des intervalles de temps entre les retours 
de leurs éclats ou de leurs éclipses, ces intervalles étant de 90 se- 
condes au phare de Calais, tandis qu'ils ne sont que de 30 se- 
condes au phare de Gris-Nez; 

2° Par cette circonstance qu'au phare de Calais les éclats sont 
séparés par des éclipses nhsolucs, tandis que le phare de Gris-Ne/. 
présente encore, après chaque grand éclat, une petite lumière, 
fixe qui ne cesse d'être visible, en temps ordinaire, qu'au delà 
d'une distauce de 10 ;\ 12 milles marins. 



FEUX DE MARÉE DU PORT DE BOULOGNE. Fixes. 

1° FANAL DE LA JETÉE DU NORD-EST. 

Feu rowje. 
Sur l'extrémité de celte jetée. 

Elévation 5 m. — Portée 1 mille. 

2" DEUX FANAUX DE LA JETEE DU SUD-OUEST. [0. 4.] 

Installés à l'aplomb l'un de l'autre, à l'extrémité de cette 
jetée. 

Lat. 50° 43' 56" — Long. 0° 45' 4" O. 

Eléva.ion..j ^usu^rieur "" (portée 9 milles. 

( Feu inférieur 10 ) 

On allume le feu supérieur lorsqu'il y a environ 3 mètres 
(9 pieds) d'eau sur l'estran, en avant du musoir de la jetée du 
Sud-Ouest, et le second feu au moment de la pleine mer. 

On les éteint l'un et l'autre lorsqu'il n'y a plus que 3 mètres 
(9 pieds) d'eau sur ledit estrau. 

Le feu rouge de la jetée du Nord-Est est allumé et éteint en 
même temps que le feu supérieur de la j etée du Sud-Ouest. 

2. 



( 12 ) 

, (') NOUVEAU FANAL DE LA POINTE D'ALPRECK. 
l-'eu blanc varié de 2 en 2 minutes pur des éclats rouges. 

[©•M-] 

Près de la tour de l'ancien Sémaphore, à 2 milles ma- 
rins } au S. 24" 0. de l'entrée du port de Boulogne. 
Lat. 50° 41' 57".— Long. 0° W 28" 0. 

au-dessus du sol 10" 

au-dessus de la mer. . 49 



Élévation. . ■ 



Portée 10 mil. 



L'ancien fanal a feu fixe d'Alpreck est remplacé, depuis le 
)" juillet 1842, par le fanal à feu varié par des éclats rouges. 



TROIS FEUX DE LA BAIE D'ETAPLES. Fixes. 

1° FED DE LORNEL. 

Côté Nord de l'embouchure de la Candie. 

Lat. 50° 33' 38". — Long. 0° 45' 33" 0. 
Élévation 16 m. — Portée 6 milles. 

2" DEDX FEUX DU TODQDET. 

Côté Sud de l'embouchure de la Candie, et à 16 m. de 
distance l'un de l'autre. 

Lat. 50° 31' 43". — Long. 0°44' 38" 0. 
Élévation 16 m. — Portée 6 milles. 



FEU DE LA POINTE DE BÈRCK. 
Fixe. [©. 4.] 
Sur la pointe du haut-banc de Berck. 



Elévation . . 



( 13) 
Lat. 50" 24' 0". —Long. 0° 46' 38" O. 

au-dessus du sol 11 

au -dessus de la mer. . 20 



Portée 9 mil 



PETIT FEU DE MARÉE DE L'EMBOUCHURE DE LA SOMME. 

Sur la rive Sud de l'embouchure de la Somiuo , à la poiuto du Hourdol. 

Lai. 50° 12' 57". — Long. 0' 46' 15" 0. 

Porte~o 2 milles. 



PHARE DE CAYEUX. 
Feu varié par des éclats de U en U minulei. 
[0.3.] 
Entrée de la baie de la Somme, côté Sud. 

Lai. 50° 1 1 ' 42". — Long. 0° 49' 28" 0. 
Élévation 28 m. — Porlée 1 5 milles. 



DÉPARTEMENT 
LA SOMME. 



FEU DE MARÉE DU PORT Dli TRÉPORT. 
Fixe. [0-4.] 
Sur la jetée de l'Ouest, à 23 m. de son extrémité. 
Lat. 50° 3' 53". —Long. 0" 58' 1" 0. 
Elévation 11 m. — Portée 9 milles. 
Ce feu n'est allumé qu'autant qu'il y a au moins 2 m. (6 pieds) 
d'eau dans le chenal à l'extrémité desjetées. 



DEPARTBUEKT 

LA SEINE-INFÉR. 



FEUX DU PORT DE DIEPPE. 

ÉCLAIRAGE DE LA JETEE DE I.'eST. 

Trois fanaux attachés à un mât, situé à 10 m. de l'extré- 



mité de la ijetée de l'Est, signalent de nuit la position de 
cette jetée , et servent à guider les navires à l'entrée du 
port, savoir : 

1" Vnfeajixe allumé pendant toute la durée des nuits. 
Elévation 7 m. — Portée 4 milles. 

2° Un feu de marée placé à 2 m. 60 c. au-dessus du feu 
permanent, et allumé 2 heures et demie avant la pleine 
mer. 

3" Un second feu de marée , intermédiaire aux deux 
précédents, et allumé 2 heures avant la pleine mer. 

On éteint ce feu intermédiaire au moment de la pleine mer, 
et 2 heures après on éteint le feu supérieur. 

Ces deux feux ne sont d'ailleurs allumés qu'autant que l'état 
de la mer n'interdit pas l'accès du port. 

Pour guider de nuit la marche d'un navire qui se dirige vers le 
port, on maintient le mât qui porte les fanaux dans une situation 
verticale, tant que le navire fait bonne route, et dans le cas con- 
traire, on incline ce mât du côté où il faut gouverner. 

Les capitaines qui veulent profiter de ces signaux doivent placer 
deux fanaux en évidence, l'un à l'avant, l'autre à l'arrière de 
leur navire. 

(*) FANAT. DE MAREE DE LA JETEE DE t'oCEST. 

Fixe.[Q. 4. g.] 

Sur la jetée de l'Ouest, a 35 m. de son extrémité. 

Lat. 49°. 56' 2". — Long. 1" 15' 12" 0. 

Élévation 12 m. — Portée 10 milles. 

Ce feun'est allumé qu'autant qu'il y aau moins 3 m 25 (lOpieds) 

d'eau dans la passe. 

Il remplace, depuis le 1" novembre 1837, un ancien fanal à 
éclipses. 



( 15) 

PHARE DE L'AILLY. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de 80 

en 80 secondes. 

Sur le cap d'Ailly. 

Lat. 49° 55' 7". — Long. 1° 22' 40" 0. 

r,, , . ( au-dessus du sol 20 m ) _ ., 10 • 

Elévation.. , , nn ! Portée 18 mil. 

/ au-dessus de la mer ... 93 



FEU DE MARÉE DE SALNT-VALERY-EN-CAUX. 

Fixe. 

Sur la jetée de l'Ouest, à 35 m. de son extrémité. 

Lat. 49" 52' 25". — Long. 1°37' 39" O. 

Elévation 9 m. — Portée 6 milles. 

Ce feu n'est allumé qu'autant qu'il y a au moins 2™G0 (8 pieds) 
d'eau dans le chenal, à l'extrémité des jetées. 



PHARE DE FECAMP. 
Feu fixe. [©. L.] 

Sur le mont de la Vierge, à gauche de l'entrée du port 

de Fécamp. 

Lat. 49° 46' 5". — Long. 1° 58' 3" 0. 

i au-dessus du sol ... . 17™),, ,. 10 ., 
Elévation..) , , ., , OA Portée 18mil. 

au-dessus de la mer. . I oU 



( »J 
FEU DE MARÉE DE FÉCAMP. 
Varié par des éclats de 3 en 3 minutes. [ 0. II.] 
Au pied du mont de la Vierge, sur la jetée du Nord, à 
f>3 m. de son extrémité. 

Elévation 12 m. — Portée 9 milles. 
Ce feu n'est allumé qu'autant qu'il y a au moins 3™25 (10 pieds) 
d'eau A l'entrée du chenal. 



DEUX PHARES DE LA HEVE. 

Feux fixes. 

Sur le cap de la Hève, à 63 m. de distance l'un de 

l'autre; direction N. N. E. 2° 30' N., et S. S. 0. 2° 30' S. 

Tour du Sud. Lat. 49° 30' 43". — Long. 2° 16' 7" 0. 

Élévation ( au-dessus du sol .. . 21 m l 
,„,„.'. , , , ,„„ ; Portée 18 mil. 

des 2 plia "'.( au-dessus de la mer. 131) ) 



(•) FED DE PORT DU HAVRE. 
Fixe. [©. 4. g. ] 
Sur la jetée du Nord, à 11 m. de son extrémité. 
Lat. 49' 29' 0". — Long. 2° 14' 5" 0. 
Élévation 12 m. — Portée 10 milles. 
En temps de brume on signale les approches de ce fanal au 
moyen d'une cloche placée près de la tourelle. 

L'ancien fanal du Havre est remplacé, depuis le 10 juillet 
1843, par un nouveau fanal plus rapproché de l'extrémité de la 

•i e,ée - 

N. B. Vu peliifeu de couleur orangée, d'une portée de 1 mille 
marin environ, signale l'extrémité de la jetée du Sud-Est. 
Ce feu n'a d'autre objet que d'éclairer le musoir contre lequel 
peuvent donner les bâtiments entrant au Havre par une nuit 
très-obscure. 



( 17) 

ÉCLAIRAGE DE LA BASSE-SEINE. 

Feux fixes. 

Rive droite [de l'aval à l'amont). 

1" FEU DE I.A POINTE DO HOC. [© . 4. g.] 

A 3 milles marins 1/4 en amont de l'entrée du Havre. 

Lat. 49° 28' 47". —Long. 2° 8' 59" 0. 

Élévation 12 m. — Portée 10 milles. 

2" FEU DE LA POiNTE DU HODE. 
A 9 milles 1/4 on amont do l'entrée du Havre. — Portée. 4 milles. 
3° FEU DE LA POINTE DE TANCARVILLE. 
A 2 milles 1/2 en aval du feu de QtilUoœuf. — Portée 4 railles. 

4" FEU DU MESSIL. 
Sur la rive Est de l'emboucliure de la petite rivière de Bolliee. — Porté 
l milles. 

5' FEU DE VILLEQUIER. 

A I mille i l'Ouest do l'église de Vatleville. — Portée 3 railles. 

6« FEU DE CAUDEBECQUET. 
A 1,200 moires à l'Est de l'église de C «déliée. — Portée 3 milles. 



l'iivc gauche (de l'amont à l'aval). 

V FEU DE LA NEUVILLE 
OH DE LA FORÊT DE BROTONXE. 
A 1 mille marin 3/4 en aval de l'église do Vatleville. — Portée 3 

8" FEU DE LA VAQUERIE. 
A 1 mille 1/2 en amoot do l'église d'Ailier. — Portée 3 millos. 

9» FEU D'AIZIEE. 
Près d« l'église. — Portée 4 milles. 

10° FEU DE CODIWAL. 
A 2 milles 3/4 en amont du fanal do QuilleWuf. — Portéo 3 milU 

II' FEU DU GROS-HEURT. 
A 1/2 mille marin en nmoul do la pointe de Qniliebaraf. — Portéi 



DÉPARTEMENT 



3 milles. 

3 



( 18) 

12' FED DE nuILLEIKH.il'. 

A l'extrémité Nord île la pointe de Quillebœu'f, sur k 
quai. 

Lot. 49° 28' 20°. — Long. I" 48' kit" 0. 
Élévation 8 m. — Portée 9 milles. 

13° FEU DE LA MOQUE. 
Sur la pointe de 1» Moque, près de l'Hermiloge. — Portée 4 milles. 

14» FEU DE HERVILLE. 
Au nord de l'église. —Portée 4 milles. 



DfcpABTE.MI'.NT 
CALVADOS. 



FEUX DE PORT DE UONFLEUR. 
Fixes. 

1" Fanai, d'aval, sur la jetée de l'Hôpital, à l'extrémité 
Nord-Ouest de la ville. 

Lat. 49° 25' 32". — Long. 2" 6' 32" 0. 
Elévation JO m. — Porlée 8 milles. 

2* Fanal d'amont, sur le quai entre le bassin neuf et le 
bassin en construction , à 336 mètres au S. 19° E. de 
l'extrémité Nord delà nouvelle jetée orientale. 

Elévation 9 m. — Portée 8 milles. 

Depuis l'exécution des travaux entrepris pour l'agrandissement 
du port de Uonfleur, cet ancien fanal n'en signale plus l'entrée ; 
aussi a-t-on placé un réverbère près de l'extrémité de la nou- 
velle jetée orientale, en attendant l'établissement, sur ce dernier 
poinl . d'un fanal à feu rouge pour remplacer définitivement celui 
du quai. 



( ">) 
DEUX FEUX DE L'EMBOUCHURE DE LA TOUCQUES. 
Fixes. 
Sur le côlé Ouest de l'embouchure, à 137 mètres de 
dislance l'un de l'autre; direction E. et 0. 

1 ° Fanal d'aval. — Feu de marée. 

Élévation 6 m. — Portée 6 milles. 
Ce feu n'est allumé qu'autant qu'il y a au moins 2"30 (7 pieds) 
d'eau à l'entrée du chenal. 

2° Fanal d'amont. — Feu permanent. 

Lat. 49° 21' 42". — Long. 2" 15' 25" 0. 
Elévation 10 m. — Portée 9 milles. 
Ces deux feux, tenus l'un par l'autre, donnent la direction du 
chenal de Trouville. 



DEUX FEUX DE L'EMBOUCHURE DE L'ORNE. 
Fixes. 
Sur le côlé Ouest de l'embouchure , à 1 , 1 30 mètres de 
dislance l'un de l'autre; direction N. 21° E., et S. 21° 0. 

1° Fanal d'aval, sur les dunes, près la redoule 
d'Oyestreham. 

Elévation 12 m. — Portée 4 milles. 
2° Fanal d'amont, sur l'église d'Oyestreham. 
Lat. 49° 16' 37". —Long. 2° 35' 43" 0. 
Élévation 28 m. — Portée 6 milles. 
Ces deux feux, tenus l'un par l'autre, indiquent l'entrée du 
chenal. 



3. 



© École Nationale des Ponts et Chaussées 



( 20) 

FEU DE PORT DE COURSEULES. 
Fixe. 

Sur l'extrémité de la jetée de l'Ouest. 

Lai. 49° 20' 17". —Long. 2° 47' 41" 0. 
Elévation 9 m. — Portée 4 milles. 



PHARE DE LA POINTE DE VER (1). 
Feu. varié par des éclats de II en à minutes, [q. 3.] 

Sur la pointe de Ver, à 12 milles marins au N. 72° 0. 

de l'embouchure de l'Orne. 

Lat. 49" 20' 28". — Long. 2° 51 ' 24" 0. 

,',, , . ( au-dessus du sol ... . 13 m ) 
Elévation Portée 15 mil. 

au-dessus de la mer . 42 



(1) Entro la poinlo lie Ver et l'embouchure de la Vire ont été établi! 
ilca localités cl dons leur iuléret particulier, deus petits f.naiu, l'un 
Bcssin , l'autre à Grandcamp. 

FEU DE PORT-EN-BESSIN. Fixe. 
Le fanal installé, à droite de l'entréo du port n'est allume quo depuis 
septembre jnsqu'an mois d'avril , et soutoment durant les gros temps. 



FEU DE PORT DE GRANDCAMP. Fin. 

Le fans! établi dans l'intérêt des pécheurs do Grandcamp est placé a 300 i 
iron à l'O. de l'église de ce village. 



L 



21 



FEU DE L'ILE DE SAINT-MARCOUF. 
Fixe. [©. 4.] 
Sur le fort de l'île. 

Lat. 49° 29' 55". — Long. 3° 29' 2" O. 
Élévation 17 m. — Portée 9 milles. 



DÉPARTEMENT 
• LA MAKCHE. 



TROIS FEUX. DE LA RADE DE LA HOUGUE. 
Fixes. [0. 4.] 

I" Fanal sur l'extrémité méridionale du fort de la 
Hougue. 

Lat. 49° 34' 19". —Long. 3° 36' 36" O. 
Elévation 11 m. — Portée 9 milles. 

2' Fanal, sur la butte de Morsaline, à 2 milles marins 

au S. 87" O. du feu de la Hougue. 

Lat. 49° 34' 15".— Long. 3° 39' 38" O. 

j,,, ,. ( au-dessus du sol. .. . 9 m ) _ , „ 
Elévation Portée 9 nul. 

( au-dessus de la mer . 86 ) 

3' Fanal, sur la redoute de Réville (pointe de Saire). 
Lat. 49° 36' 26". — Long. 3° 34' 1" O. 
Élévation 1 1 m. — Portée 9 milles. 

Le fanal de la redoute de Rcville. vu par le phare de Darjlcur, 
donne une direction dans l'Ouest de laquelle on devra éviter de 
prolonger les bordées, quand on louvoiera de nuit, par le travers 
de l'ilc dcTatibou, pour s'approcher de l'entrée de la rade de la 
Hougue , en venant du Nord. 

Le fanal de Morsaline cl celui duforl Je la Hougue, vus l'un par 
l'autre, indiquent la limite septentrionale du chenal par lequel 



( 221 
les grands bâtiments doivent entrer dans la rade. La direction 
donnée par ces deux fanaux touche, du côté du Sud, la plus 
haute des roches du Ouesl-Drix , sur laquelle il ne reste que 4°55 
(14 pieds) d'eau de basse mer dans les grandes marées. 

Pour aller de nuit au mouillage avec de grands bâtiments du 
commerce, il faudra, à partir du point où se coupent les deux 
directions données par les feux dont nous venons de parler, gou- 
verner de manière à voir toujours le feu de la Hougue ouvert de 
quelques degrés à droite, c'est-à-dire du côté du Nord, par rap- 
port au fanal de Morsaline. 

(Le feu de Morsaline est de 75 mitres plus élevé ifue celui de la 
Hougue. ) 

Un vaisseau de ligne devra, à partir du point de rencontre des 
deux directions précitées, faire route au S. 0. du monde pour 
gagner le mouillage de la grande rade. Il passera, en faisant cette 
route, entre le plateau du Oucst-Drix et la pointe Nord du banc de 
la rade. 

Les bateaux de pèche de Saint-Waast, ainsi que les petits bâ- 
timents du cabotage, qui viendront de nuit chercher un abri sur 
la petite rade de la Hougue, et qui craindront de tomber dans 
le Sud de la partie du mouillage qui est le mieux abritée, pour- 
ront suivre exactement la*llirection des feux, quand la mer sera 
belle. 

Ces bateaux pourront mémo pénétrer dans la partie septentrio- 
nale do la rade, sans courir le risque de tomber sur les roches do 
la Dent et du Gavcndest, en tenant le feu do Morsaline ouvert de 
quelques degrés à droite, c'est-à-dire du côle du Nord, par rap- 
port à celui du fort de la Hougue. 



DEUX FEUX DE PORT DE BARFLEUR. 
Fixes. 
" Fanai., sur le coté gauche de l'entrée du port, à 



(23) 
210 m. au S. O. de la pointe du rocher situé vis-à-vis 
l'extrémité de la jetée du Nord. 

Élévation 10 m. — Portée ij milles. 
2' Fanal, à 260 m. au S. O. du premier feu. 
Lai. 49° 40' 7". — Long. 3° 35' 58" O. 
Elévation 10 m. — Portée 6 milles. 
Ges deux leux, tenus l'un par l'autre, indiquent la direction 
de la passe du port de Barfleur. 



PHARE DE LA POINTE DE BARFLEDR. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi-minute en 
demi-minute. [ © . 1 . ] 

Sur la pointe de Barfleur (on du Gatteville). 
Lat. 49° 41' 52".— Long, o" 36' 10" O. 
Élévation 72 ni. — Portée 22 milles. 
En temps ordinaire, les éclipses ne paraissent totales qu'au 
delà d'une distance de 10 milles. 



PEUX DE LA RARE DE CHERBOURG. 

1° FANAL DE l'eNTBÉE ORIENTALE DE LA RADE. [©. -'t. g.] 

Fixe. 
Sur le Fort-Royal de l'île Pelée. 

Lat. 49" 40' 16". — Long. 3" 55' 15" O. 
Élévation 26 m. — Portée 10 milles. 

Depuis le 1" juillet 1842, les deux réverbères qui signalaient 
le Fort-Royal sont remplacés par un seul fanal. 



(24) 
Le nouveau feu , n'étant qu'à 2,600 mètres de distance du feu 
à courtes éclipses du fort central de la digue (situé au N. 82° 0. 
du Fort-Royal), ne pourra être confondu avec le feu fixe du fort 
de Querqueville, situé à 4,750 mètres au S. 87° 0. dudit fort 
central. 

2° FANAL DU FOI\T CENTRAI. DE I,A DIGUE DE CHERBOURG. 

Varié par des celais de 3 en 3 minutes. [ 0. 4.] 
Sur le fort central de la digue. 

Lat. 49° 40' 28".— Long. 3" 57' 23" 0. 
Élévation 20 rn. — Portée 9 milles. 

3° FANAL DE L'ENTRÉE OCCIDENTALE DE LA RADE. [ . 4. ] 

Fixe. 

Sur une tour construite dans le fort de Querqueville. 

Lat. 49° 40' 21". — Long. 4° 1' 18" O. 

Elévation 18 m. — Portée 9 milles. 

Aux approches de la digue de Cherbourg, on aperçoit en même 
temps, lorsque l'horizon n'est pas brumeux, le feu changeant du 
fort central de la digue, le feu Cxe du fort de Querqueville, et 
le feu fixe du Fort-lioyal de l'île Pelée. 

4° FANAL DU PORT DE COMMERCE DE CHERBOURG. 

Feu. rouge fixe. [0. 4.] 

Sur l'extrémité de la jetée Est du port de commerce. 

Élévation 10 m. — Portées 3 milles. 

Il est à remarquer que la bouée qui signale les approches de 
l'extrémité Ouest de la digue est placée sur la direction donnée 
par la tourelle de la jetée du port de commerce et l'enveloppe 
du fort du llomet, en sorte que le Jeu rouge est masqué par le 
fort pour les navigateur? qui se trouvent dans l'Ouest de cette 
direction. 



(25) 

PHARE DU CAP DE LA HAGUE. 
Feu fixe. [Q. 1.] 
Sur le rocher dit le Gros-du-Raz, près du cap de la 
Magne. 

Lat. 49° 43' 22". —Long. 4° 17' 30". 0. 
Elévation 48 m. — Portée 18 milles. 



PHARE DU CAP CARTERET (I). 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi-minute en 

demi-minute. [©. 2.] 

Sur le cap Carteret. 

Lat. 49' 22' 27". —Long. 4" 8' 40" 0. 

,;,, .. ( au-dessus du sol 15 ra ) n ,, . .. 

Elévation..) , } Portée 18 mil. 

( au-dessus de la mer.. 80 ) 

En temps ordinaire, les éclipses ne paraissent totales <pi'au 
delà d'une distance do 7 à 8 milles. 



(1) On croit devoir ajouter ici l'indication des feux des Casiucls et de Gif 
dont la connaissance est nécessaire aux marins qui naviguent sur les côtes de 
France. 

PHARES DES CASQUETS. 

Trois feux tournants dont les éclipses se succèdent de 15 secondes en 
15 secondes. 

Sur le rocher des Cosquets, à G milles environ de la pointe Nord-Ouest de l'îlû 
d'Aurignj. 

Lat. 49° 43' 22". — Long. 4° 42' 51" 0. 
Elévation 24 m. — Porté» 15 milles. 



FEU DE PORT DE GUEHNESEY. 
Fixe. 
Sur l'extrémité de la jotée du Sud , à droite de l'entrée du Poil. 
Élévation 12 m. — Portée 10 railles. 

4 



DÉPARTEMENT 
D'ILLE- 

ET-VILAINE. 



PHARE DE GRANVILLE. 
Fcufixe. [ © 3. ] 

Sur le Roc de Granville, ou cap Liliou, à 750 in. au 
N. 0. -J- 0: de rentrée du port. 

Lat. !i8° 50' 7".— Long. 3" 57' 1" 0. 



Élévatic 



-dessus du sol . 



13 m | 
au-dessus de la mer. . . 47 f 



Porlée 15 mil. 



FEU DE PORT DE GRANVILLE. 
Fixe. [ ©. k. ] 
Sur l'extrémité Sud-Est du môle neuf, à gauche de 
l'entrée du port. 

Lat. 48° 49' 54".-- Long. 3° 56' 32" 0. 
Elévation 8 m. — Portée 9 milles. 



FEU DE PORT DE SAINT-MALO. 
Fixe. ( © 4. g. ] 
Sur le musoir du nouveau môle des Noires, à gauche 
de l'entrée du port. 

Elévation 10 m. — Portée 10 milles. 
Allumé depuis le l"juin 1842. 



département PHARE DU CAP FRÉHEL. 

cÔtes-d'J-kohd Feu. tournant dont les éclipses se succèdent de 2 minutes 3/û 
en 2 minutes 3ji. 
Sur le cap de Fréhel. 



(27) 

Lai. 48° 41' 5". — Long. 4° 39' 24" 0. 

. . ( au-dessus du sol 18 1 ") „ , , 

Elévation..! , , , „.. } Portée 18 mil. 

au-dessus de la mer. . 75 



PHARE DES I1ÉAUX DE BRÉHAT. 
Feu fixe. [ . ] . ] 
Sur le plateau de rochers des Héaux de Bréhat. 
Lat. 48° 54' 33". —Long. 5° 25' 26" 0. 
Elévation 45 m. — Portée 18 milles. 
Il est essentiel d'observer que les cartes du Neptune Français, 
ainsi que plusieurs cartes publiées en Angleterre, indiquent d'une 
manière extrêmement inexacte les positions relatives des Ilèaax 
de Bréhat et des écueils de Roc'h-ar-Bel, de la Uoraine, do la 
Roche-Gantier, de Barnoiûc et des Roches-Douvres. Ces positions 
ont été relevées, en 1830 et 1831, par MM. les ingénieurs hy- 
drographes de la marine , et la reconnaissance a été terminée en 
1838. 

Des cartes complètes de cette partie da littoral ont été publiées , à 
la fin de. 1838, /«ir le Dépôt de la Marine. 



FEU DES SEPT-ILES. 
Varié par des éclats de 3 en 3 minutes. [ ©. 4. g.] 
Sur l'extrémité Est de l'île aux Moines. 

Lat. 48° 52' 46".— Long. 5° 49' 42" 0. 

I au-dessus du sol 11°) 

Elévation..) , . , rl Portée 10 mil. 

( au-dessus de la mer. .. 51 ) 

N. B. Ce feu est masaué par l'îlot de Boazic cl l'extrémité orien- 
tale de l'île Bono, dans deux directions voisines de lu ligne 0. S. 0. 
et K. A''. E. du monde. 

4, 



— 



DEPARTEMENT 

DO . 

FINISTERE. 



(28) 

PHARE DE L'ILE DE BAS. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute en 
minute. [ . 1 . ] 

Sur un monticule de' la'parlie Ouest de l'île de Bas. 
Lat. 48° 44' 45". — Long. 6° 21' 51" 0. 

au-dessus du sol 40™ 

au-dessus de la mer. . . 68 



Élévation. 



Portée 2k mil. 



En temps ordinaire, les éclipses de ce phare ne paraissent 
totales qu'au delà d'une distance de 10 milles. 




(20) 

OCÉAN. 

PHARE DE L'ILE D'OUESSANT. 

Feu. fixe. [©. 1. ] 

Sur la pointe Nord-Est de l'île. 

Lai. 48" 28' 31". — Long. 7°23' 41" 0. 

• . ( au-dessus du sol 26°') 

Elévation. . \ . , , „_ > Portée 18 mi., 

au-dessus de la mer. . 83 



PHARE DE SAINT-MATHIEU. 
Feu tournant dont les éclipes se succèdent de demi-minute en 
demi-minute. [ . 2. ] 
Sur la pointe de Saint-Mathieu, à 7 milles marins à 
l'Ouest de l'entrée du goulet de Brest. 

Lat. 48° 19' 50". —Long. 7° 6' 32" 0. 

,«, , . j au-dessus du sol 25") 

Elévation.. , , . ,., } Portée 18 mil. 

( au-dessus de la mer. . . 54) 

En temps ordinaire, les éclipses ne paraissent Mules qu'au 
delà d'une distance de 7 à 8 milles. 



PHARE DE L'ILE DE SEIN. 
Feu varié par des éclats de â en û minutes. [ ©. 1. ] 
Sur la pointe Nord de l'île de Sein. 

Lat. 48° 2' 40". - Long. 7° 12' 18" 0. 
Élévation 45 m. — Portée 20 milles. 



(30) 
Les courtes éclipses qui précèdent et suivent chaque éclat ne 
paraissent totales, en temps ordinaire, qu'au delà d'une distance 
de 10 milles. 



PHARE DU BEC DU RAZ DE SEIN. 

Feu. fixe. [ ©. 1.] 

Sur la partie la plus élevée du Bec du Raz. 

Lat 48° 2' 22". — Long. 7° 4' 12" 0. 

éa, ,. ( au-dessus du sol 15°) „ ,, , ., 

Elévation... S Portée 18mil. 

( au-dessus de la mer. . . 79 ) 

Les phares de l'île de Sein et du Bec du Raz gisent, l'un par 
rapport à l'autre, S. 80" 50' E. et N. 80° 50' O. (du monde) , à la 
distance de 5 j milles marins (environ 10,000 mètres), et la 
direction qu'ils donnent est celle de la chaussée de Sein. 

Cette direction passe à 4 encablures environ dans le Sud de 
l'extrémité Nord-Ouest de ladite chaussée. 

Le phare de la pointe du Raz est éloigné de 14 j milles de 
l'extrémité de la chaussée de Sein , et le phare de la pointe Nord 
de l'île de Sein est éloigné de 9 milles seulement de cette même 
limite des écueils. 

Quand on viendra atterrir sur la chaussée de Sein par l'Ouest, 
le premier feu dont on aura connaissance sera le feu changeant 
de l'île de Sein. 

Un simple relèvement de ce feu suffira, avec l'indication de 
gisement donnée ci-dessus, pour faire connaître si le navire se 
trouve dans le Sud ou dans le Nord de la direction passant par 
les deux feux. 

Le navigateur qui , par un temps clair , viendra de l'Ouest dans 
la direction des deux phares commencera à prendre connaissance 
du feu du Bec du Raz, lorsqu'il ne sera plus qu'à 4 ou 5 milles 
marins de l'extrémité occidentale de la chaussée. 



(31 ) 

Si l'on a l'intention de passer dans le Suû de la chaussée, il 
faudra gouverner alors de manière a voir le feu fixe du Bec du Raz 
s'ouvrir à droite du feu changeant de l'île de Sain. 

Si l'on veut, au contraire, donner dans YIroisc, il faudra gou- 
verner do manière a voir le feu du Bec du Raz s'ouvrir prompte- 
ment à gauche du feu de l'île de Sein. 



PHARE DE PENMARC'H. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi-minute en 
demi-minute. [©. 1.) 

Sur la pointe de Penmarc'h, près de l'église de Saint- 
Pierre. 

Lat. 47° 47' 53". — Long. 0° 42' 44" 0. 
Élévation 41 m. — Portée 22 milles. 
En temps ordinaire.les éclipses ne paraissent totales qu'au délit 
d'une distance de 10 milles. 



PHARE DE L'ILE DE PENFRET. 
Feu varié par des éclats de à en U minutes. [ © . 3.] 

Sur la pointe Nord de l'île de Penfret, l'une des îles de 

Glenan. 

Lat. 47° 43' 17". — Long. 6° 17' 30" 0. 

a,, . ( au-dessus du sol ... . 22") n ., , r .. 
Elévation..) , ■ \ Portée lo mil. 

( au-dessus de la mer. . 36 ) 

Ce feu de troisième ordre présente les mêmes apparences que 
le feu de premier ordre do l'îlo do Sein ,, et que lo feu de deuxième 
ordre du Pilier, près de la pointe Nord-Ouest de l'île de Noir- 
moutier; mais aucune chance do confusion ne paraît à craindre 



(32 ) 
cuire ces trois phares, attendu <[u'il n'est pas présumable qu'un 
navigateur venant du large puisse arriver en vue du pliare de 
I'enfret sans avoir eu connaissance, soit du pliare de Belle-Ile, 
soit de celui de Penmarc'h, et qu'aux approches de la chaussée 
de Sein on voit en même temps le feu changeant de l'île de Sein 
et le feu fixe du Bec du Raz. 



dépàrtsuent GRAND PHARE ET PETIT FEU DE L'ILE DE GROIX. 
Morbihan. Fixes. 

1° GRAND PHARE DE LA PARTIE NORD-OUEST. [0. 1. ] 

Dans la partie Nord-Ouest de l'île, à 500 mètres au 
S. E. - S. de la pointe de Pen-Men. 

Lai. 47° 38' 55". — Long. 5° 50' 50" O. 



Elévation. 



au-dessus du sol. .. . 23'"j ,. ,, 1Q ., 
■ ■} Portée 18 nul 
au-dessus de la mer. . 59 \ 



Elévation. 



Portée 9 mil. 



2° PETIT FEU PROVISOIRE DE LA POINTE ORIENTALE. [© . 4. 

Sur le fort de la Croix, à la pointe orientale de l'île. 
Lat. 47° 38' 5". — Long. 5° 45' 22" O. 
au-dessus du sol ... . 7 " 
au-dessus de la mer. . 47 
Ce feu se trouve masqué, dans la direction des îles de Glenan , 
par les hauteurs de la partie Ouest de l'île de Groix. 

N. D. L'échafaud en charpente qui porte le yiei'it Jeu fixe du fort 
de la Croix sera remplacé par une tourelle en maçonnerie, sur 
laquelle sera allumé un petit yèu blanc varie de 3 en 3 minutes par 
des éclats rowjcs. 

On ne peut encore indiquer l'époque à laquelle ce changement 
sera effectué. 



(33) 

FEU DE PORT DE PALAIS. 

Fia;e.[Q. 4.] 

Sur le rnusoir du grand rnôle, à gauche de l'entrée du 
porl de Palais , à Belle-Ile. 

Lai. 47° 20' 53". — Long. 5° 29' 28" O. 
Elévation 9 m. — Portée 9 milles. 



PHARE DE BELLE-ILE. 
Feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute en minute. 
[©. 1.] 
Sur le plateau voisin de la petite anse de Goulfar, dans 
la partie Sud-Ouest de l'île. 

Lat. 47° 18' 43". — Long. 5° 33' 52" O. 

,:,., ,. ( au-dessus du sol ... . 46"') ,, ., ar ., 
Elévation..! } Portée zo mil. 

( au-dessus de la mer. . 84 ) 

En temps ordinaire , les éclipses du phare de Belle-Ile ne pa- 
raissent totales qu'au delà d'une distance de 10 milles. 

Ce feu présente à pou priis les mêmes apparences que celui qui 
signale le rocher du Four, près du Croisic. Mais les chances de 
confusion se trouvent écartées par les relations de position des 
divers feux allumés dans ces parages. Un navigateur venant du 
large ne peut guère, en effet, arriver en vue du phare du Four, 
sans avoir eu connaissance, soit du phare de l'île d'Ycu, soit du 
phare du Pilier, soit enlin de celui qui est allumé sur Bclle-Ilc , 
cl du petit feu qui signale l'île d'Hœdic. 



34 



FEU DE L'ILE D'HOEDIC. 
Fixe. [ © . 4. ] 
Sur un monticule situé à 550 rnèlres à l'Ouest de la 
pointe orientale de l'île. 

Lat. 47° 20' 32". — Long. 5° 12' 20" 0. 
au-dessus du sol. . . . 12" 



Elévation. . 



au-dessus delà mer. 26 



Portée 9 mil. 



( j FANAL DE LA TEIGNOUSE. 

(En conilruction.) 

La tourelle en construction sur recueil do lu Tclgnousc , ù 2,800 mètres à l'E. 
S. E. île la pointo do Quibcion, recevra un l'anal de ■!' ordro à feu varié par des 
éclats de 3 en 3 minutes. 

Ou présume que co fanal pourra étro mis eu activité en 1845. 



FEU DE PORT HALIGUEN. (Baie de Quibeiios.) 
Fixe. 
Sur l'extrémité de la jetée de l'Est. 

Lat. 47° 29' 10". — Long. 5° 26' 20". 
Portée 6 milles. 
Allumé depuis le 1" mars 1842. 



FEU DE POHT-NAVALO. 

Fixe. [Q.4.] 

Sur la pointe de Porl-Navalo, côté droit de l'entrée du 

Morbihan. 

,■-,,, ,. ( au-dessus du sol. ... 10°') ,. ,, .. 

Elévation. J y Portée n nul. 

au-dessus de la mer. . 22 



35 



FEU DE LA POINTE DE PENLAN. 
Fixè[Q. 4.] 

Sur la pointe dePenlan, rive Nord de l'embouchure de 
la Vilaine. 

Lat. 47° 31' 0". — Long. 4° 50' 20" 0. 
Elévation 16 m. — Portée 9 milles. 



PHARE DU FOUR. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute en 
minute. 

Sur le rocher du Four, à 3 milles marins et demi à 
l'Ouest de la pointe du Groisic. 

Lat. 47° 17' 53". —Long. 4° 58' 18" 0. 
Élévation 17 m. — Portée 15 milles. 



DÉl'AIlTE.UE.Vr 



LA LOIRE- 
INFEMEORE, 



DEUX FEUX DE PORT DO CROISIC. 



1" Fa^.'.l , près du 



rivage , à 450 mitres ou N. 25° 0. do l'église. 
Élévation 3 m.— Poitée 2 milles. 



2* Fimr. , a 4S mitres au S. S. E. du premier. 

Élévation 9 m Portée 2 milles. 

Ces deux feux , tenus l'un par l'autre , donnent la direction do la passe du port. 

11 est essentiel d'observer (juo cette direction rango do foi t près deux roches 
situées a 1/2 millo ou S. 30° E. de la baliso du rocher k Trihic, lcstiucllos dé- 
couvrent 1» a 1" 6 (3 à 5 piod3) do hauteur on liesse maréo do vivo eau. Il y 
aurait donc imprudence à s'engager de nuit dans ce chenal sans lo secours d'un 
pilote. 



30 



DEUX PHARES DES TOURS D'AIGUILLON ET DU 
COMMERCE. [0. 3. p.] 

Sur la rive Nord de l'embouchure de la Loire, à 1,900 
mètres de distance l'un de l'autre, direction S. 31° 38' 0. 
etN. 31°38'E. 

La tour d'Aval , dite d'Aiguillon , est située à 3 milles 
au S. 55° 0. de l'église de Saint-Nazaire. 

1° Phare d'Aiguillon. — Feu d'aval. Fixe. 

Lat. 47° 14' 33". — Long. 4° 36' 1" 0. 

au-dessus du sol. .. . 18" 1 ) „ ,, .„ .. 
| Portée 12 mil. 
au-dessus de la mer. .34 ) 

■ Feu d'amont. Varié par des 



Élévation. . 



Elévation. . ! 



Portée 1 4 mil. 



2° Phare du Commerce. 
éclats de 3 en 3 minutes. 

Lat. hf 15' 27". — Long. 4° 35' 12" 0. 
au-dessus du sol. . . . 14™ 
au-dessus delà mer.. 39 
La direction donnée par ces deux phares passe sur la pointe 
orientale du banc des Charpentiers. Dans l'état actuel de la barre, 
il faut, pour éviter ce banc, gouverner de manière a voir le feu 
changeant de la tour du Commerce un peu a droite du feu per- 
manent de la tour d'Aiguillon. 



FEU DE PORT DE SAINT-NAZAIRE. 
Fixe. [0.4.] 
Sur le musoir du nouveau môle de Saint-Nazaire , rive 
Nord de l'embouchure de la Loire. 

Lai. 47° 16' 17".— Long. 4*32' 3"0. 
Elévation 8 m. — Porlée 8 milles. 



(37 ) 

PHARE DU PILIER. «éwumiBW 

Fea varié par des éclats de A en A minutes. [0.2.] LA VENDÉE. 

Sur la pointe Nord-Ouest de l'île du Pilier, à 2 -j milles 
de la pointe Nord-Ouest de l'île de Noirmouticr. 
Lat. 47" 2' 36". — Long. 4° 41' 54" 0. 
Élévation 32 m. — Portée 18 milles. 



PHARE DE L'ILE D'YEU. 
Feu fixe. [0. 1.] 

Sur la butte de la Pelile-Foule, à 1 ,700 m. de la pointe 

Nord-Ouest de l'île. 

Lat. 46° 43' 5". — Long. 4° 43' 9" 0. 

un t - ( au-dessus du sol. .. . 33 m ) -, ., ,_ ., 
Elévation..! Portée 18 mil. 

au-dessus de la mer. . 51 \ 



DEUX FEUX DU PORT BRETON DE L'ILE D'YEU. 
Fixes. 

1" Fanai, , sur l'extrémité de la jetée extérieure , à droite 
de l'entrée du port. [©. 4.] 

Lat. 46° 43' 37". — Long. 4° 41' 8" 0. 
Élévation 7 m. — Portée 9 milles. 

2" Fanal, au fond du port, à 260 m. du feu de la 
jetée. 

Élévation 15 m. — Portée 9 milles. 

Ces deux feux , tenus l'un par l'autre, indiquent la direction 
de la passe du Port-Breton. 



(38) 

PHARE PROVISOIRE DE LA CHAUME. 

Feu fixe. [©. 4. g-] 

Sur le quai delà Chaume, côté Ouest de l'entrée du 

porl des Sables-d'Olonne. 

Lat. 46° 29' 42". — Long. 4° T 59" O. 

j,,, ■ . ( au-dessus du sol 26" 

Elévation! , , . 

/ au dessus de la mer. . àb 



Portée 10 mil. 



FEU DE PORT DES SABLES-D'OLONNE. 
Feu fixe. [ ©. 4. ] 

Sur la tête de la grande jetée, côlé Est de l'entrée du 
port. 

Lat. 46° 29' 28". —Long. 4° 7' 44" 0. 
Elévation 7 m. — Portée 9 milles. 

Le feu de la jetée, tenu par le feu de la Chaume, donne la 
direction du grand chenal. 



FEUX DU PERTUIS-BRETON. 
Fixes. [O. 4. ] 
I" Fanal, sur la pointe du Grouin-du-Cou, commune 
de la Tranche, à 7 milles marins au N. 32° E. du phare 
des Baleines. 

Lat. 46° 20' 48". — Long. 3" 48' 28" O. 

,',,, .. ( au-dessus du sol 9") „ , „ ., 

Elévation } Portée 9 mil. 

( au-dessus de la mer. , 18 ) 



(39) 
2' Fanal, sur ia pointe île l'Aiguillon, à 7 milles ma- 
rins ■!• au N. 59 E. du poil Saint-Martin de l'île de Ré. 
Lat. 46° 16' 15". — Long. 3° 32' 58" 0. 
Élévation 10 m. — Portée 9 milles. 



PHARE DES BALEINES (île de nÉ). dépaiitbmbnt 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute 3lù an U GBARBNT-E- 

'. . ' INFE1UEURE. 

minute o/'t. 

Sur la pointe Nord-Ouest de l'île de Ré. 

Lat. 46° 14' 44". — Long. 3° 53' 57" 0. 

Elévation 26 m. — Portée 18 milles. 

Les éclats du phare des Baleines sonl inégaux. A chaque grand 
éclat succède un éclat d'un tiers moins fort. 



FEU DE PORT DE SAINT-MARTIN (île de ni). 
Fixe. 

Sur l'angle saillant du demi -bastion, à 100 m. à l'Est 
de l'entrée du port. 

Lat. 46° 12' 26". — Long. 3° 42' 6" 0. 
Élévation 12 m. — Portée 6 milles. 



PHARE DE LA POINTE DE CHAUVEAU (île de hé). 

Feu fixe. [Q.3.] 
Sur les roches de la pointe Sud-Est de l'île de Ré. 

Lat. 46* 8' 2". —Long. 3° 36' 39" 0. 
Élévation 22 m. —Portée 1.4 milles. 



40 



Allumé depuis le 1" mars 1842. 

Ce nouveau phare ne peut être confondu avec le feu de port de 
la Rochelle, attendu que celui-ci n'est jamais vu de la mer sans 
que le feu de Chauveau ne soit en même temps visible, et qu'ils 
se distinguent facilement par les différences de gisement et d'é- 
clat. 



FEU DE PORT DE LA ROCHELLE. 
Fixe. 

A 14 m. à l'Est de la tour de la Lanterne, côté gauche 
de l'entrée du port. 

Elévation 14 m. — Porléc 12 milles. 

On évite le plateau du Lavardin en gouvernant de manière à 
ce que le fanal de la Rochelle ne soit pas masqué par la tour de la 
Lanterne. 

N. B. Une tour, récemment construite, signale de jour l'écueil 
du Lavardin. 



PHARE DE CHASSIRON (île d'oléron). 
Feu fixe. [©. 1.] 

Sur la poinle Nord-Ouest de l'île d'Oléron. 
Lat. 46° 2' 51". — Long. 3" 44' 51" O. 

,!,,,.. ( au-dessus du sol 43") „ ,, .„ ., 

Elévation! } Portée 18mil. 

( au-dessus de la mer. . 50 \ 



(/Il ) 

FEU DE L'ILE D'AIX. 
Fixe. [0. 4. g. ] 
Sur le fort, à !a pointe S. de l'île. 

Lat. 46° 0' 36". — Long. 3° 30' 55" 0. 
Élévalion 17in. — Portée 10 milles. 



(■) FEU DE LA POINTE DE LA COUBRE. 
Fixe. [S. 4. g.] 

Sur la pointe de la Coubre, côté Nord de l'embouchure 
de la Gironde, à 7 milles marins au N. 29° 0. du phare 
de Cordouan. 

Lat 45° 41' 30" — Long. 3° 35' 34" 
Elévation 20 m. — Portée 10 milles. 

Depuis le 8 novembre 1 8/i 2 , le fanal provisoirement établi à 
la pointe de la Coubre, sur une pyramide en charpente, a été 
supprimé et remplacé par un nouveau fanal installé au sommet 
de la tourelle attenant a la maison du "ardicu. 



C) FEU DE LA TOUR DE TERRE-NEGRE. 
Fixe. [Q. II. g.] 

Sur la tour de Terre-Nègre, rive Nord do l'embouchure 
de la Gironde. 

Lat. 45° 38' 47". — Long. 3° 26' 38" 0. 
Élévation 36 m. — Portée 10 milles. 



( ® ) 

( le faiia] a pour objel de faciliter aux navigateurs qui cntreut 
de nuit par la passe du Nord les moyens d'éviter les dangers de 
la Barre-à-l Anglais. 

Il n'est visible que dans le Sud de la ligne passant par la tour 
même de Terre-Nègre et celle de Saint-Palais, amers gisant l'un 
par rapport a l'autre S. 79" N. et fis 79° S. du monde. 

Pour faire usage du nouveau l'eu, en entrant dans la Gironde 
par la passe du Nord, les navigateurs devront se conformer aux 
indications suivantes : 

Lorsqu'ils seront parvenus au S. du monde du yicûtJ'eujUc de 
la pointe de la Coubrc (c'est-à-dire lorsqu'ils relèveront ce l'eu au 
N. N. E. du compas), ils devront changer de route, en gouver- 
nant sur le phare a éclipses de Cordouan .jusqu'au moment oit ils 
commenceront à apercevoir le feu de Terre-Nègre. Ils se dirige- 
ront alors sur ce feu, en s'écartant le moins possible de la ligne 
dans laquelle ils le relèveront à 111 J S. l'i. du monde (S. E. ~ E. 
du compas); jusqu'à ce qu'ils relèvent Cordouan au S. du monde 
(S. S. O. du compas); après quoi ils changeront de route une 
troisième fois, en portant au S. E. \ E. du monde (S. E. j S. du 
compas ) . 

Il est très-essentiel de remarquer que le feu de Terre-Nègre, 
n'étant point \iaible dans l'Ouest de la pointe de la Coubrc, sur 
la direction à suivre pour entrer dans la passe du Nord, ne pourra 
guider les navigateurs venant du large que lorsqu'ils auront 
doublé celte pointe. 

Une aube observation sur laquelle on ne saurait trop insister, c'est 
que. malgré les facilités nouvelles ipie peut donner le Jeu de l'crif- 

ft Igre aux navigateurs, pour éviter la Barre-à-l' Anglais, ils ne devront 

s'engaqcr de nuit dans l'embouchure de la Gironde qu'en eus d'absolue 
nécessité, attendu que les dangers y sont iiïs-mullipliés cl que /« liriimc 
pourra souvent empêcher d'apercevoir les feux. 



(43) 

FEU DE PORT DE ROYAN. 

Fixe. 

Sur la pointe dite du Corps de Garde, à l'origine de la 
jetée, et à 140 m. de son musoir. 

Lat. 45° 37' 8". — Long. 3° 22' 3" 0. 
Elévation 1 1 m. — Portée C milles. 



PHARE DE CORDOUAN. dbpàrtbmenï 

l'eu, tournant dont les éclipses se succèdent de miaule en minute. \,\ GIRONDE. 

[0.1.] 

Sur le rocher de Cordouan, à l'embouchure de la Gi- 
ronde. 

Lat. 45° 35' 14". — Long. 3° 30' 39" 0. 
Élévation 63 m. — Portée 24 milles. 

Chaque grand éclat de ce phare est immédiatement précédé 
d'un éclat moins brillant. Les éclipses no paraissent totales, on 
temps ordinaire, qu'au delà d'une distance de 8 milles. 



FANAL PROVISOIRE DE LA POINTE DE GRAVE. 
Feujixe. [q. II.] 

Sur un échafaud en charpente élevé à 355 métrés au 
S. ~ S. E. de l'angle oriental du fort de Grave. 
Lat. 45" 34' S". —Long. 3" 23' 48". 
Élévation 12 m. — Perlée 9 milles. 



1)EP.U',ÏL.M..M' 



BASSES- 

PÏHÉNÉES. 



( 44 ) 
Le progrès des érosions de la pointe de Grave a nécessité un 
uouveau déplacement du fanal provisoire. 11 a été transféré, le 
10 janvier 1842, sur le point qu'il occupe aujourd'hui. 



FEU DE POUX DE PAUILLAC. F, 
[Rive gauche Jo la Gironde.] 
r rauiharcadcre du port. 

Lat. 45» il* 55 ". — Long. 3° 4' 55 

Elévation G m. — Portée 4 mil! 



0. 



FEU DE I'OHT DE BLAYE. 
[Rive droit» de la Gironde. 1 



Sur l'omb.ircadàre du port. 



Lat. 45» 7' 25". — Long. 3° 0' 15" 0. 
Elévation 5 ru. — Portèo 4 milles. 



PHARE DU BASSIN D'ARCACIION. 
Feu fixe. [©. 1.] 

Sur le cap Ferrcl, à 3,000 mètres au Nord de l'entrée 
actuelle du bassin d'Arcachon. 

Lat. 44° 38' 43". —Long. 3° 35' 15" O. 
Elévation 51 ni. — Portée 18 milles. 
Allumé depuis le 1" novembre 1840. 



PHARE DE BIARRITZ. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi-minute 

en demi-minute. [ © . 1 . ] 

Sur la pointe de Saint-Martin de Biarritz, au N. 5° 30' O. 
de l'église de ce village. 



( 45 ) 

Lai. 43*29' 38". — Long. 3* 53' 28" 0. 

. ( au-dessus du sol. . . . 44™ ) n , _. ., 
Elévation , , , r.o Portée 20 mil. 

( au-dessus de la mer . 73 ) 

En temps ordinaire, les éclipes ne paraissent totales qu'au delà 
d'une distance de 10 milles. 



FEU DE PORT DE SOf.OA. 
Fixe. 
A l'entrée de la baie de Saint-Jean-de-Luz, côté Ouest. 
Lat. 43° 23' 44". — Long. 4° 1 ' 28" 0. 
Elévation 30 m. — Portée 6 milles. 



10 



MÉDITERRANÉE 1 ". 



DÉPARTEMENT 

DBS, 

PYBENEES- 
ORIENTALES. 



PHARE DU CAP BËARN. 
Feujixe. [0. 1.] 

Sur le mont Béarn, à 800 mètres au Sud-Est de L'entrée 
de Porl-Vendres. 

Lat. 42° 30' 45". — Long. 0° 47' 0" E. 

• . j au-dessus du sol.. 9'") _ 

Elévation j . , , on . - Portée 18 mil. 

/ au-dessus de la mer 220 \ 



(1) A celte série des pb&rcs français (le la Méditerranée on peut ajouter les prin- 
cipaux feux des côtes de l'Algérie. 

PHARE D'OllAN. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi-minute en demi- 

minule. 

Sur le fort de Mers-cl-Kébir , à droite de l'entrée du port. 
Lut. 35" 44' 21". — Long. 3° 1' 25" O. 
Élévation 36 m. — Portée 15 milles. 

Les éclipses ne paraissent totales , en temps ordinaire, (ju'au delà d'une distance 
de S milles marins. Le petit feu ftxc que l'on aperçoit dans les intervalles des 
éclats de l'appareil tournant est produit par un appareil additionnel. [0.4.] 

L'ancien fanal à feu fixe de Mcrs-el-Kébir a été remplacé par le fanal à éclipses 
Ici" septembre 1839. 

71 est à remarquer que les trois feux de Mcrs-el-Kébir , du mêle d'Alger et de la pointt 
de Garelc. ù l'entrée du rolfe de Bonc . présentent exactement les mêmes apparences ; mais 
les dislances qui séparent ces trois points sont trop anxndes pour qu'il y ait possibilité île 



(47 ) 

C) FEU DE l'ORT- VENDUES. 

Fixe.[e-ti- g-] 

Sur le fort du Fanal , côté droit do l'entrée du porl. 

Lai. 42-31' 25". -Long. 0'46'30"E. 

( au-dessus du sol. .. . I8 1 ") 1 „ 
Elévation , , , ... \ Portée lOmil. 

/ au-dessus de la mer. . .50 j 

PHAI1E D'ALGER. 
/>« tournant dont les éclipses se succèdent de demi-minute en demi- 
minute. 

Snrl.ilourdumolc. 

Lai. 30° 47' 20". — Long. 0°4V 10" E. 
Élévation 37 m. — Por'.éc 15 milles. 
L'ancien fanal a feu fixe iln mole d'Alger a été remplacé par le nouveau fanal le 
1S novembre 1834. 

PHARE DO GOLFE DE lîÔNE. 

l'eu tournant dont les éclipses se succèdent de demi-minute en demi- 

minute. 

Sur le cap de Garde , à l'entrée du golfe do Bonc. 

Lat. 36» 58' 5". — Long. 5° 26' 40" E. 

,•„, l au-dcssns du aol 13 m l , ., 

Elévation , , , ,„„ } Portée 15 mdlcs. 

j au-dcssns do la mer 129 5 

Allumé depuis le 20 décembre 1841. 

FEU DE PORT DE BÔNE. 

Fixe. [0.4.] 

Sur la pointe du Lion, à 1,400 mètres au Nord-Est du port. 

Lat. ?6° 54' 30". — Long. 5» 26' G" E. 

. ( au-dessus iln sol 7™J 

Elévation , , ,„ ! Portée 9 mille., 

( au-dessus de la mer -|2 ) 

Allumé depuis le 2 avril 1841. 



(48) 
département (■) FEU DE PORT DE LA NOUVELLE. 

L'AUDE. Fixe. [©.4. g.] 

Sur l'extrémité de la jetée de l'Ouest, côté gauche de 
l'entrée du chenal. 

Lat. 43° 1' 0". — Long. 0° 43' 30" E. 
Élévation 10 m. — Portée 10 milles. 



DÉPARTEMENT 
I/HÉIUULT. 



FEU DE PORT D'AGDE. 
Fixe. 

Sur l'extrémité de la jetée de l'Est, à droite de l'entrée 
du chenal. 

Lat. 43' 16' 4b'. — Long. 1° 6' 30" E. 
Élévation 9 m. — Portée 6 milles. 



FEU DU TORT BRESCOU. 

Fixe. [Q.!l.\ 

Sur le bastion Sud-Est du terl do l'îlot de Brescou , à 

3 milles à l'Esl-Sud-Est de l'embouchure de l'Hérault. 

Lat. 43° 15' 30". —Long. 1" 9' 45" E. 

Élévation 18 m. — Portée 9 œilbs. 



( J FANAI. DE LA CAI.I.E. 
En construction. 

Un fana! n feu Iko, ilo milles matin» do portée, son allumé vcis la fin de ectto 
année . ou dans les premiers mois de 18'Vl , au sommet d'une tourelle en construc 
lion sur l.i nrcsqa'ilc, a gauche de l'entrée du port. 



(49) 

PHARE DU MONT D'AGDE. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute en 

minute. [ © . I . ] 

Sur le mont d'Agde, ou de Saint-Loup , à 5,200 mètres 

au Nord 66" 30' Est de l'embouchure de l'Hérault. 

Lat 43 4 '17' 50". — Long. 1° 9' 15" E. 

• , . i au-dessus du sol .. . l'l"°) „ , „„ ., 
Elévation , , . 10 .- } Portée27md. 

j au-dessus de la mer. 1 20 ) 

En temps ordinaire, les éclipses de ce pli arc ne paraissent to- 
tales qu'au delà d'une distance de 10 milles. 



PEUX DU PORT DE CETTE. 
Fixes. 

1° PHASE DU MÔLK SAINT-LOUIS. 

Sur le fort Saint-Louis, à l'extrémité du môle du même 
nom, à gauche de l'entrée du port. 

Lat. /j3° 23' 45"'.— Long. 1° 22' 0" E. 
Élévation 25 m. — Portée 10 milles. 

2° DEUX FANAUX DU FORT RICHELIEU. 

Installés à l'aplomb l'un de l'autre, sur l'amer voisin 
de ce fort, à 740 m. à l'Ouest du phare du môle Saint- 
Louis. 

Elévation moyenne 60 m. — Portée k milles. 

Ces deux feux se confondent en un seul au delà d'une distance 
de 1 mille '- . Tenus par le phare du môle Saint-Louis , ils mai- 



(50) 
quent la direction à suivre pour donner dans le milieu de la passe 
Nord-Est du port. 



département PHARE D'AIGUES-MORTES. 

DU 

Gard. F eu var ic par des éclats de U en 4 minutes. [0.3.] 

Sur le môle Nord-Ouest du Grau-du-Roi , ù 170 m. de 
son extrémité. 

Lat. 43° 32' 0".— Long. 1°47' 45" E. 
Élévation 20 m. — Portée 15 milles. 



DÉPARTEMENT 



BOOCHES-DU- 
RHONE. 



PHARE DE LA CAMARGUE on DE FARAMAN. 

Feu fixe. [Q.I.] 

Sur la rive gauche de l'embouchure du Vieux-Rhône , 
près du poste de douane de Faraman, à 2 milles marins au 
Sud-Est -j Sud de la vieille tour de Saint-Genest. 

Lat. 43° 20' 42". — Long. 2" 20' 37" E. 
Elévation 38 m. — Portée 18 milles. 



DEUX FEUX DE PORT DE BOUC. 
Fixes. [0. 4.] 

1" Fanal, sur la tète du môle, à gauche de l'entrée du 
port. 

Élévation 16 m. — Portée 9 milles. 



(51 ) 
2' Fanal, sur la tour du Fort, à droite de l'entrée du 
port. 

Lat. 43" 23' 39".— Long. 2° 38' 56" E. 
Élévation 30 m. — Portée 9 milles. 



DEUX FEUX DE PORT DE MARSEILLE. [0.4.] 

1" Fanal. — Feu fixe. 

Au pied de la tour du fort Saint-Jean, à gauche de l'en- 
trée du port. 

Lat 43° 17' 45". — Long. 3° 1' 26" E. 
Élévation 9 m. — Portée 9 milles. 
2° Fanal. — Feu varié par des éclats de 3 en 3 minutes. 
Sur la pointe dite Tête-de-More, entre l'anse de la Ré- 
serve et celle du Pharo, à droite de l'entrée du port. 

Lat. 43° 17' 43". — Long. 3° 1' 15" E. 

Elévation 19 m. — Portée 9 milles. 

Ces deux feux se trouvent masqués, dans la direction du Sud- 
Est, par la hutte du Pharo. 



PHARE DE PLANIER. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi-minute en 
demi-minute. [©. 1.] 

Sur le rocher de Planier, à 8 milles au Sud-Ouest de 
l'entrée du port de Marseille. 



(52) 

Lat 43° 1 1 ' 57". — Long. 2° 53' 35" E. 

Élévation 40 m. — Portée 20 milles. 

En temps ordinaire, les éclipses de ce phare ne paraissent to- 
tales qu'au delà d'une distance de 6 milles. 



FEU DE PORT DE CASSIS. 
Fia*. [©■ 4.] 

Sur le côté gauche de l'entrée du port, à 125 m. au N. 
29° 0. de l'extrémité du môle situé à droite de la même 
entrée. 

Lat. 43-12' 50". — Long. 3" 11' 45" E. 
au-dessus du sol.. . . 20" 



Elévation \ 



au-dessus de la mer . 28 



Portée 9 mil. 



DEUX FEUX DE PORT DE l./V CIOTAT. 

Fixes. [0-4.] 

1" Fanal , sur le musoir du nouveau môle , à droite de 
l'entrée du port, à 110 m. au S. E. de l'ancien fanal du 
fort Bérouard. 

Lat. 43° 10' 2". — Long. 3° 16' 27" E. 
Élévation 12 m. — Portée 9 milles. 

2° Fanal, sur le fort Bérouard, côté droit de l'entrée 
du port. 

Élévation 25 m. — Portée 9 milles. 



(53) 
PHARE DE L'ILE DE POKQUKROLLES. dépautbmest 

DU 

Feu varié par des éclats de à en U minutes. [0. I.] vah. 

Sur ia pointe Sud de l'île, entre le cap d'Arme et le cap 
Roux. 

Lat. 42" 59' 0". — Long. 3° 52' 10" E. 

. . I au-dessus du sol ... . 17 m ) _ , -„ ., 

Elévation , . , on Portée 20 mil. 

( au-dessus de la mer . 8U ) 

Les courtes éclipses qui précèdent et suivent chaque éclat ne 
paraissent totales qu'au delà d'une distance de 10 milles. 



PHARE DE L'ILE DU LEVANT, oo dd TITAN. 
Feu fixe. [0. 3.] 
Sur la pointe orientale de l'île. 

Lat. 43° 2' 47". — Long. 4° 10' 24" E. 

. , l au-dessus du sol.. . . 12" 1 ) ,, 

Elévation , , , __ Portée 15 md. 

( au-dessus de ia mer. 75 ) 



PHARE DU CAP CAMARAT. 

Feu tournant dont les éclispseï se succèdent de minute en 
minute. [ . 1 . ] 

Sur le cap Camarat. 

Lat. 43° 12' 3". — Long. 4° 20' 16" E. 

, j au-dessus du sol .. . 21™) , „ ,j 

Elévation! , . , 1Q „ Portce 27 mil. 

j au-dessus de la mer. 130 



(54) 

En temps ordinaire, les éclipses ne paraissent totales qu'au delà 
d'une distance de 10 milles. 

11 est à observer qu'à la distance de 15 à 18 milles, les appa- 
rences du feu du cap Camarat ne se distinguent de celles du fou 
do l'île Planier (situé par 43° 1 1' 57" de latitude, et 2° 53' 35" de 
longitude E.) qu'en ce que les éclipses du premier se succèdent de 
m'mu'.e en minute, tandis que celles du second ne sont séparées 
que par des intervalles d'une demi-minute. Celte différence est 
asseï marquée pour ne pas éebapper à un observateur attentif; au 
surplus, les ebances de méprise sont d'autant moins à craindre, 
que les positions géographiques des deux phares dont il s'agit dif- 
fèrent do près d'un degré et demi en longitude. 11 ne pourra d'ail- 
leurs arriver que fort rarement qu'un navigateur se trouve en vue 
du pbaro de Camarat sans avoir pris connaissance, soit du pbare 
à feu fixe d'Amibes, situé à moins de 30 milles marins dans le 
Nord-Est du cap Camarat, soit, du côté de l'Ouest, des deux 
phares des îles de Poiquerolles et du Levant, qui ne sont res- 
pectivement éloignés du même cap que de 25 et de 13 milles 
marins. 



n 



PHARE D'ANTIBES, ou DE' LA GAROUPPE. 
F eu fixe. [©. 1.] 

Sur la presqu'île delà Garouppe, à un mille et demi au 
Sud d'Antibes, près de la chapelle de Notre-Dame-de-la- 
Garde. 

Lat. 43° 33' 51". — Long. 4° 47' 47" E. 

• , ( au-dessus du sol. . . 24™) 

. Elévation] , , , ,,,„ S Portée 18 mil. 

( au dessus de la mer. 103 ) 

Les navigateurs qui portent sur Anlibes, en venant de la partie 
<lc l'Est, peuvent voir en mémo temps, lorsqu'ils approchent de 



(55) 
Villefraoche, le Jeu tournant de la tour de ce port (situé par 43° 
40' 30" de latitude, et 4° 59' 26" de longitude E.) , le feu varié 
par des éclats de l'entrée du port d'Antibes (situé par 43° 35 9 
de latitude, cl 4° 47' 31" de longitude E.) , et le feu fixe de la 
Garouppe. Mais ce dernier phare est seul nperçu des navigateurs 
venant de la partie du Sud et du Sud-Ouest, tant qu'ils n'ont pas 
doublé la presqu'île. 



FEU DE PORT D'ANTIBES. 
Varié par des éclats de 2 en 2 minutes. [ . 4.] 
Sur l'extrémité du môle oriental, à gauche de l'entrée 
du port. 

Lat. /i3° 35' 9". —Long. 4° 47' 31" E. 
Elévation 15 m. — Portée 9 milles. 



( ) PHARE DU CAP CORSE, on DE L'ILE DE GIRAGUA. 

(lin construction.) 

La tour en construction sur l'île do Giraglia { par 43° 1' 45" do lalitudo , ot 7* 5 
55" dolongitode E.),scra signalco par un feu do premier ordre à écliplet de demi- 
minale en demi-minute. 

Les travaux sont encore trop pei 
probable do la mise en activité de ( 



vancés pour que Von puis! 



rW 



"'"'':" 



( j PHARE DE PUNTA REVELLATA. (GOLFE DE CALVI.) 

(En construction.) 

La tour en construction onr l'extrémité du cap do Punta Revellala, à l'entrée du 

golfe de Colvi (par 42° 35' 10" de latitude, et 6° 23' 10" de longitude E.). sera 

signalée par un jeu Jîxc de premier ordn. 

On présume que ce feu pourra Aire allumé vers la fin de 1844. 



(56) 

( ' ) PHARE DE LA GHANDE ILE SANGUINAIRE. 

( En construction. ) 

La tour on construction sur la grande île Sanguinaire, à l'entrée du golfo d'Ajae- 

cio (par 41° 52' 50" de latitude, et G° 15' 30" do longitude E.), sera signalée par 

uu feu de premier ordre varié par des éclats de 4 en 4 minutes. 

On présurao que ce feu pourra être allumé vers la lin de 1844. 



^ j PHARE DE BONIFACIO.onDC MONT P>.RT(JSATO. 
(En construction.) 

La tour en construction pris de Bonifacio, sur Io mont Pertusato (par 41° 2-2' 
10" de latitudo, ot C° 51' 0" de longitude E.), sera signalée par an/as de premier 
ordre a éclipses de minute en minute. 

On présume rioece feu pourra être allumé vers la 6n do 1844. 



FEU DE PORT DE BAS1TA. 

Fixe. [©. 4.] 

Sur l'extrémité du môle, à droite de l'entrée du port. 

Lat. 42° 41' 48". — Long. 7° 6' 45" E. 

Elévation 16 m. — Portée 9 milles. 



L'Inspecteur divisionnaire adjoint. 
Secrétaire de la Commission îles phares , 



Signé L. Fresnel. 



Vu par le Sous-Secrétaire d'Etat 
des Travaux publics , 

Signé LEGRAND. 



École Nationale des Ponts et Chaussées 



57 



TABLE ALPHABÉTIQUE 



PHARES ET FANAUX. 



N. B. On a distingué par des caractères italiques les noms des 
phares des trois premiers ordres. — Quelques phares et fanaux 
figurent dans cette table sous plusieurs noms. 



Agde (Mont d') ou de Saint-Lotip 49 

Agde (Port d') 48 

Aiguës-Mortes 50 

Aiguillon (Pointe de 1'}, Pertuis-Breton 39 

Aigtdllon (Tour d'), embouchure de la Loire 36 

Ailly (Capdeï) 15 

Aix (Ile d') 41 

Aizier (Basse Seine) 17 

Ajaccio (Golfe <t) 56 

Alger 47 

Alpreck (Pointe d') , près de Boulogne 12 

Amibe» (Môle d') 55 

Antibes ( Presqu'île d'), ou de la Garouppe 54 

Arcachon (Bassin d") 44 

Baleines (Pointe des) , île de Ré 39 

Barflear (Pointe de) ou de Galteville 23 



(58) 

Pag". 

Barfleur (Port de) 22 

Bas (lie de) 28 

Bassin (TArcachon 44 

Basiia 56 

Bèarn (Cap) 40 

Bec du Raz de Sein 30 

Belle-Ile 33 

Berck (Pointe de) 12 

Berville (Basse Seine) 18 

Biarritz 44 

Blaye (Port de) 44 

Bônc (Pointe du Lion, près du port de) 47 

Bàne (Pointe de Garde, à l'entrée du golfe de) 47 

Bonifacio (Corse) 56 

Bouc (Port de) 50 

Boulogne 11 

Brèhat (Beaux de) 27 

Brcscou (Fort) 48 

Breton (Port-) , île d'Yeu 37 

Brotonne (Forêt de) (Basse Seine) 17 

Calais 9 

Calais ( Tour centrale de) 9 

Calle (La) 48 

Calvi (Golfe de) 55 

Camarat (Cap) 53 

Camargue (La) 50 

Canche (Embouchure de la) 12 

Carteret (Cap) 25 

Casauels (Rochers des) 25 

Cassis , 52 

Caudebecquet (Basse Seine) 17 

Caycux 13 

Cette (Môle Saint-Louis de) 49 



50 



Cette (Fanaux du fort Richelieu) 49 

Chassiron [Pointe de) , île d'Oléron 40 

Chaume (La) , Sables-d'Olonne 38 

Ghauveaa (Pointe de), île de Ré 39 

Cherbourg (Rade de) 23 

Ciotat (La) 52 

Commerce ( Tour du) , embouchure de la Loire 36 

Cordouan (Rocher de) , embouchure de la Gironde 43 

Corse (Cap) 55 

Coubre (Pointe de la), embouchure de la Gironde 41 

Courscules 20 

Courrai (Rasse Seine) 17 

Croisic (Le) 35 

Dieppe 13 

Dunkerque (Jetée 0. de) 9 

Dunhcrauc ( Tour du fort Rishan) .- 8 

Étaples (Raie d') 12 

Faraman, à l'extrémité S. de la Camargue 50 

Fécamp (Jetée N. de) 16 

Fècamp (Mont de la Vierge, près de) 15 

Forêt de Rrotonne 17 

Fort-Rouge de Calais 10 

Fort-Royal (Ile Pelée) 23 

Four (Rocher du) , près du Croisic 35 

Fréhel (Cap) 26 

Garde (Pointe de) , près de Rône 47 

Garonppe (Presqu'ile de la) pu d'Antilles 54 

Galteville (Pointe de) ou de Barjleur 23 

Giraglia (lie de) (Cap Corse) 55 

Grand-Camp 20 

Granrille (Môle de) 26 

Granville (Roc de) 26 

Grnre (Pointe de) , à l'embouchure de la Gironde 43 



(60) 

p.g„, 

Gravelines 9 

Gris-Nez {Cap) 10 

Groix (Pointe E. de l'île de) 32 

Groia [Pointe N. 0. de Vile de) 32 

Gros-du-Kaz [Rocher du), près du cap de la Haguo 25 

Gros-Heurt (Basse Seine) 17 

Grouin-du-Cou (Pertuis-Breton) 38 

Gucrnesey (Ile de) 25 

Hague [Cap de la) 25 

Haliguen (Port-) 34 

Havre (Le) 16 

Héaux de Brèhat 27 

Heve [Cap de la) 16 

Hoc (Pointe du) 17 

Hode (Poinle du) (Basse Seine) 17 

Hœdic (Ile d') 34 

HonQeur 18 

Hougue ( Rade de la) 21 

Hourdel (Pointe du) 13 

Levant [Ile du) ou du Titan 53 

Lihou [Cap) , près de l'entrée du port de Granville 26 

Lion (Pointe du) , près de Bône 47 

Lorncl (Embouchure de la Candie) 12 

Marseille 51 

Mers-cl-Kèbir, près d'Oran 46 

Mcsnil (Le) (Basse Seine) 17 

Moines (Ile aux) , l'une des Sept-Hes 27 

Mont d'Agde ou de Saint-Loup 49 

Monte Pertusato, près de Bonifacio (Corse) 56 

Morsaline (Butte de) 21 

Navalo (Port-) 34 

Neuville (La) (Basse-Seine) 17 

Nouvelle (La) 48 



(61 ) 

Oran 46 

Orne {Embouchure de 1') 19 

Ouessant (Ile <T) 29 

OyestreLam 19 

Palais • 33 

Pauillac 44 

' Pelée (Ile) 23 

Penfret (lie de) 31 

Penlan (Pointe de) 35 

Penmarc'h 31 

Pcrtuis-Berton 38 

Pilier (Rocher du) , près de l'île de Noirmoutier 37 

Planier [Rocher de) , près de Marseille 51 

Poryucrollcs (Ile de) 53 

Port-Breton de l'île d'Ycu 37 

Port-en-Bcssin 20 

Port-Haliguen 34 

Port-Navalo 34 

Port-Vcndres 47 

Punta-Rcvcllata (Golfe de Cahi) (Corse) 55 

Querqueville 24 

Quillebœuf 18 

Réville 21 

Risban de Dankerqae ( Forl) 8 

Rochelle (La) 40 

Roque (La) (Basse Seine) 18 

Royan 43 

Sables-d'Olonne 38 

Saint-Jean (Fort) (Marseille) 51 

Saint-Loap (Monl) , près d'Agde 49 

Saint-Malo 26 

Saint-Marcouf 21 

Sainl-Martin (Ile de Ré) 39 



(62) 

Pag«». 

Saint-Mathieu 29 

Saint-Naiaire 36 

Saint- Valcry-en-Caux 15 

Sanguinaire (Grand* ile) (Corse) 56 

Sein (lie de) 29 

Sept-Ilcs , 27 

Socoa 45 

Tancarvillo (Pointe de) (Basse Seine) 17 

Teignouse (Rocher de la) 34 

Terre-Nègre (Tour de) 41 

Tête-de-More (Marseille) 51 

Titan (lie du) ou dû Levant 53 

Toucques (Embouchure de la) 19 

Touquet (Le) (Embouchure de la Canchc) 12 

Tranche (La) 38 

Tréport 13 

Trouville (Embouchure de la Toucques) 19 

Vaqucrie (La) (Basse-Seine) 17 

Ver (Pointe de) 20 

Villequier (Basse Seine) 17 

Yeu (Pointe N. 0. de Vile £) 37 

Yeu (Port-Breton de l'ile d') 37 



I 



MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS. 

— aaifr*— — 

ADMINISTRATION GÉNÉRALE DES PONTS ET CHAUSSÉES ET DES MINES. 



PHARES ET FANAUX. 






TABLEAU DESCRIPTIF 

DES PHARES ET FANAUX ALLUMÉS SUR LES COTES DE FRANCE, 



AU 1 er JUILLET 1843 



Les positions géographiques des phares et fanaux sont indiquées, pour la plupart, d'après le tableau 
annexé à la Connaissance des temps. 

Les airs-de-vent sont rapportés au méridien vrai de chaque lieu. 

Les portées sont comptées en milles marins de 60 au degré. Elles ont été déterminées approximativement 
d'après l'élévation des feux, et en supposant l'observateur placé à 3 mètres, 5 mètres, 10 mètres ou 
i5 mètres au-dessus de la surface de la mer, selon qu'il s'agissait d'un feu de quatrième, de troisième, de 
deuxième ou de premier ordre. Il faut excepter toutefois les phares d'un éclat trop faible pour être aperçus 
jusqu'à l'horizon correspondant à leur Rauteur, et dont la limite de visibilité, en temps ordinaire, a été 
évaluée d'après divers résultats d'observations. 



Les phares éclairés par des appareils lenticulaires de premier, de second, de troisième ou de quatrième 
ordre, sont respectivement désignés par les signes [0 1], [0 2], [O 3] et [G 4], auxquels s'ajoute, pour certains 
articles, la lettre (p.) ou (g.), selon qu'il s'agit d'appareils de petit ou grand modèle. Ces indications ont 
pour objet de mettre les navigateurs à même de comparer l'ancien et le nouveau système d'éclairage. 

On a distingué par un astérisque (*) les établissements créés ou renouvelés depuis le 1 er juillet 1 842. 

Quelques fanaux secondaires, et notamment les petits feux de la basse Seine, ne figurent pas sur ce 

tableau. f 

Cette même description sommaire a été publiée sous forme de livret, pour être distribuée par les autorités mari- 
times aux navigateurs français et étrangers. 



DÉSIGNATION DES PHAKES ET FANAUX. 



„ ( Tour du fout Risban. . 

DuNKERQUE . . . . J 

j Jetée de 1 Uucst 

Gravelines 

/ Tour centrale. ...... 

Calais j Jetée de l'Ouest 

( Fort Rouge 

Cap Gris-Nez 

j Jetée du N. E 

j Jetée du S. O 

Pointe d'Alpreck 



Boulogne. 



Lornel . 



Baie d'Etaples.. 

( Le 1 ouquet 

Pointe de Berck. 

Cayeux 

Le Trf«>ort .... 

Jetée de l'Est 

Jetée de l'Ouest. . . 

L'Ailly 

Saint-Valery-en-Caux 

Mont de la Vierge . 

Jetée du Nord 



1 

2 

3 

4 

5 

6 

7 

8 

9 

10 

11 

12 

13 

14 



ESPÈCE ET NOMBRE. 



Dieppe. 



Fécamp. 



LaHeve 

Le Hwre. 
Pointe du Hoc. 

QuiLLEBOEl'F. . . 

Honfi.eur 



Fanal d'aval . . 
Fanal d'amont. 
Fanal d'aval. . . 
Fanal d'amont. 
Fanal d'aval. . 
Fanal d'amont. 



Rade 
de la Hougue. 



Embouchure 

de la Touques. 

Embouchure 

de l'Orne. 

Courseui.es 

Pointe de Ver 

Saint-Marcouf 

Fort de la Hougue . 
Butte de Morsaline. 
Redoute de Réville . 

Port de Barfleur 

Pointe de Barfliur 

( Ile Pelée 

Rade J Digue 

de Cherbourg. J Qucrqueville 

[ Port de commerce . 

Cap de la Hague 

Cap Carteret 

( Cap Lihou 

( Môle neuf. 

Saint-Malo 

Cap Fréhel 

Héaux de Bréhat 

Sept-Ii.es f 

Ile de Bas 



Granville . 



16 
17 
18 
19 
20 
21 

22 

23 

24 

25 

26 

27 

28 

29 

30 

31 

32 

33 

34 

35 

36 

37 

38 

39 

40 

41 

42 

43 

44 

45 

46 

47 

48 

49 

50 

51 

52 



Phare [O l.] 

Feu de port 

Phare [©3.] 

Phare 

Feu de port 

Feu de marée 

Phare [O L 

Feu de marée 

2 feux de marée [0 4.] 

Fanal [O 4 g.] 

Feu de port 

2 feux de port 

Fanal [Q 4.] 

P«a«e [G 3. 

. - -- .narée. .... fl 

1 feu permanent. 2 de marée. 

Feu de marée [© 4 g.] 

Phare 

Feu de marée 

Phare [G L] 

Feu de marée [G 4.] 



MANiCHE. 



POSITIONS GÉOGRAPHIQUES. 



2 PHARES 



Feu de port [G 4 g.] 

Feu de port [G 4 g.] 



Feu de port 

Feu de port 

Feu de port 

Feu de marée 

Feu de port 

Feu de port 

Feu de port 

Feu de port 

Phare [0 3.; 

Fanal [© 4. 

Feux de port [G 4. 



Entre la grande écluse de chasse et le vieux fort Risban 

Sur la tête la jetée de l'Ouest 

Sur le Petit-Fort-Philippe, côté E. de l'entrée des jetées 

A 1 ,56o m de distance de la tète des jetées, à 4oo m de leur alignement, côté O 

Sur la tête de la jetée de l'Ouest. . 

Au S. 2 6° E. de l'entrée du port 

Sur le cap Gris-Ne/., à 9 milles marins au N. de Boulogne 

Sur l'extrémité de la jetée du Nord Est 

Installés à l'aplomb l'un de l'autre, à l'extrémité de la jetée du Sud-Ouest 

Près de la tour de l'ancien Sémaphore , à 2 milles i/à au S. 2 4° O. de l'entrée du port de Boulogne. . 

Côté N. de l'embouchure de la Canche 

Côté S. de l'embouchure de la Canche, à 16" de distance l'un de l'autre 

Sur la pointe du haut-banc de Berck 

Entrée de la baie de la Somme, côté S. . : 

— 'i j -de l'Ouest, à 23 ra de so* extrémité 

Installés sur un màt de signaux a 1 o m de l'extrémité de la jetée de PEsl 

Sur la jetée de l'Ouest , à 35 m de son extrémité 

Sur le cap de l'Ailly 

Sur la jetée de l'Ouest, à 35 m de son extrémité 

Sur le mont de la Vierge, à gauche de l'entrée du port 

Au pied du mont de la Vierge, sur la jetée du Nord, à 53 m de son extrémité 

Sur le cap de la Hève, à 63 m de distance l'un de l'autre. — Direction N. N. E. 2 3o' N. et S. S. O. 
2° 3o' S 

Sur la jetée du Nord , à 1 1 m de son extrémité 

Sur la pointe du Hoc, à 3 milles i/4 en amont de l'entrée du port du Havre, côté N. de l'embou- 
chure de la Seine 

A l'extrémité N. de la pointe de Quillebœuf, sur le quai (rive gauche de la Seine) 

Sur la jetée de l'Hôpital, à l'extrémité N. O de la ville 

Sur le quai entre le bassin neuf et le bassin en construction 



51° 3' 0" 

51. 0. 17. 

50. 57. 36. 



50. 52. 10. 



50. 43. 56. 

50. 41. 57. 

50. 33. 38. 

50. 31. 43. 

50. 24. 0. 

50. 11. 42. 

50. 3. 53. 



LONGITUDES. 



0°. 1' 41"E. 

0. 13. 38.0. 
0. 29. 14. 



0. 45. 13. 



0. 45. 4. 

0. 46. 28. 

0. 45. 33. 

0. 44. 38. 

0. 46. 38. 

0. 49. 28. 

0. 58. 1. 



2 'a 



CARACTÈRES 



49. 56. 2. 

49. 55. 7. 

49. 52. 25. 

49. 46. 5. 



49. 30. 43. 

49. 29. 0. 

49. 28. 47. 

49. 28. 26. 

49. 25. 32. 



42. 



feux de port 

Phare [G !•] 

Feu de port [G 4 g.] 

Fanal [G 4.] 

Feu de port [G 4.] 

Feu de port [G 4.] 

Phare [0 1.] 

Phare..'. '..[01] 

Phare [0 3.] 

Feu de port [O 4.] 

Feu de port [© 4 g.] 

Phare 

Phare [0 L] 

Fanal [0 4 $,] 

Phare [0 1.] 



Côté O. de l'embouchure. — Les deux feux, vus l'un par l'aulre, indiquent l'entrée du chenal J . _ . 

Sur les dunes près de la redoute d'Oycslreham.) Côté . ,i e i- em i)ouchurc. Ces deux feux, vus l'on par l'autre, indi-j 

Sur l'église d'Oyestreham j quent l'entrée du chenal ( 4g. 16. 37. 

Sur l'extrémité de la jetée de l'Ouest 49. 20. 17. 

49. 20. 28. 

49. 29. 55. 

49. 34. 19. 

49. 34. 15. 

49. 36. 26. 

49. 40. 7. 

49. 41. 52. 

49. 40. 16. 

49. 40. 28. 

49. 40. SI; 



Ile d'Ouessant. 
Saint-Mathieu. 



Ile-de-Sein 



Raz-de-Sein ... 

( Bec-du-Raz 

Pointe de Penmarc'h 

Ii.f. de Penfret 

Partie N. O 

Pointe E 

Port de Palais 

Plateau S. O. de l'île 

Ile d'Hoedic 

Port-Haliguen 

Port-Navalo 

Pointe de Penlan 

Le Four 



Ile de Groix . . 
Belle-Ile 



Le Croisic. 



Pertuis-Breton. 



Tour d'Aiguillon. 

Tour du Commerce 

Saint-Nazaire 

Le Pilier 

( Pointe N. O. de l'île 

Ile d'Yeu I l Fanal extérieur . 

Port Breton. { „ .... 
v ( banal intérieur. 

Port des SablesI La Chaume 

d'Olonne. ( Jetée du port 

Grouin du Cou 

Pointe de l'Aiguillon 

Les Baleines 

Saint-Martin 

Pointe de Chauveau 

La Rochelle 

Chassiron 

Ile d'Aix 

Pointe de la Coubre (" 

Tour de Terre-Nègre (' 

Embouchure 1 Roy an 

de la Gironde.] Cordouan 



Pointe de Grave . 



Pauili.ac . 
Arcachon . 
Biarritz . 
Socoa. . . 



53 

54 
55 

56 
57 
58 
59 
60 
61 
62 
63 
64 
65 
66 
67 

68 

69 

70 

71 

72 

73 

74 

75 

76 

77 

78 

79 

80 

81 

82 

83 

84 

85 

86 

87 

88 

89 

90 

91 
92 
93 



Phare [01.] 

Phare [0 2.] 

Phare [© 1.] 

Phare [0 I. 

Phare [© L] 

Phare [0 3.] 

Phare [© 1. 

Fanal.' [©4. 

Feu de port ]© 4. 

Phare [0 1.] 

Fanal [0 4.] 

Feu de port 

Feu de port [0i] 

Feu de port [0 4.] 

Phare 



Sur la pointe de Ver, à 12 milles marins au N. 72 O. de l'embouchure de l'Orne 

Sur le fort de l'île 

Sur l'extrémité méridionale du fort de la Hougue 

Sur la butte de Morsaline 

Sur la redoute de Réville ( pointe de Saire) 

Côté gauche de l'entrée du pOl't de Barfleur. — Ces deux feux, vus l'un par l'autre, indiquent la direction de la passe, 

Sur la pointe de Barfleur (ou de Gatteville) 

Sur le Fort Royal , entrée Est de la rade 

Sur le fort central de la digue 

Sur le fort de Querqueville , entrée Ouest de la rade 

Sur l'extrémité de la jetée Est du port de commerce 

Sur le rocher dit le Gros-du-Raz, près le cap de la Hague 

Sur le cap Carteret 

Sur le roc de Granville, à 75o m au N. O. i/4 0. de l'entrée du port 

Sur l'extrémité S. E. du môle neuf, à gauche de l'entrée du port 

Sur le musoir du nouveau môle des Noires, à gauche de l'entrée du port 

Sur le cap Fréhel, département des Côtes-du-Kord 

Sur le plateau des Héaux de Bréhat 

Sur l'extrémité E. de l'île aux Moines 

Sur un monticule de la partie O. de l'île de Bas 



1. 15. 12. 
1. 22. 40. 
1. 37. 39. 
I. 58. 3. 



16. 
14. 

8. 59. 



/. 



D. 



1. 48. 44. 

2. 6. 32. 



2. 15. 25. 



2. 35. 43. 

2. 47. 41. 

2. 51. 24. 

3. 29. 2. 
3. 36. 36. 
3. 39. 38. 
3. 34. 1. 
3. 35. 58. 
3. 30. 10. 
3. 55. 15. 
3. 57. 23. 
I. I. 18. 



49. 43. 22. 

49. 22. 27. 

48. 50. 7. 

48. 49. 54. 



I. 17. 30. 

4. 8. 40. 

3. 57. 1. 

3. 56. 32. 



10 
11 
12 

13 
14 

15 
16 
17 
18 
19 
20 
21 

22 



Tournant 

Fixe 

Fixe 

Tournant 

Fixe. Fea rouge. . . . 

Fixe 

Tournant 

Fixe. Feu ronge. . . 
Fixes 

Varié par des éclats mages. 

Fixe 

Fixes 

Fixe 

Varié par des éclats . 
Fixe 

Système mobile. . . 

Fixe 

Tournant 



INTERVALLES 

de temps 
entre 
les retours 
des éclats 
des feux 
changeants. 



1^1/2 



1/2- 



4* 



ÉLÉVATIONS 

des feux 

au-dessus 

des 

plus hautes 

mers. 



Fixe 

Varié par des éclats . 



2 feux de port . 



OCÉAN. 

Sur la pointe N. E. de l'île , 

Sur la pointe de Saint-Mathieu, à 7 milles à l'O. de l'entrée du Goulet de Brest 

Sur la pointe N. de l'île de Sein , 

Sur la partie la plus élevée du Bec-du-Raz 

Sur la pointe de Penmarc'h, près de l'église de Saint-Pierre , 

Sur la pointe N. de l'île de Penfret, l'une des îles de Glenan 

Dans la partie N. O. de l'île, à 5oo m au S. E. i/4 S. de la pointe de Pen-Men 

Sur le fort de la Croix , à la pointe E. de l'île 

Sur le musoir du grand môle, à gauche de l'entrée du port 

Sur le plateau voisin de l'anse de Goulfar, partie S. O. de l'île 

Sur un monticule situé à 55o ra à l'O. de la pointe orientale de l'île 

Sur l'extrémité de la jetée de l'Est 

Sur la pointe de Port-Navalo, côté droit de l'entrée du Morbihan 

Sur la pointe de Penlan, rive N. de l'embouchure de la Vilaine 

Sur le rocher du Four, à 3 milles marins et 1/2 à l'O. de la pointe du Croisic 

Le 1" à 45o ra au N. 2 6° O. de l'église 

Le 2" à 4G m au S. S. E. du 1" , 



48. 41. 5. 

48. 54. 33. 

48. 52. 46. 

48. 44. 45. 



48. 28. 
48. 19. 
48. 2. 
48. 2. 
47. 47. 
47. 43. 
47. 38. 
47. 38. 
47. 20. 
47. 18. 
47. 20. 
47. 29. 



4. 39. 24. 

5. 25. 26. 

5. 49. 42. 

6. 21. 51. 



31. 
50. 
40. 
22. 
53. 
17. 
55. 
5. 
53. 
43. 
32. 
10 



Phare [© 3 p.]| 

Phare [©3 p.] 1 

Feu de port [©4.] 

Phare [©2.] 

Phare [© 1.] 

Feu de port [© 4.] 

Feu de port 

Phare provisoire. . .[© 4 g.] 

Feu de port [0 4.] 

Fanal [©4. 

Fanal [0 4.] 

Phare 

Feu de port 

Phare [©3.] 

Feu de port 

Phare [© 1.] 

Feu de port [©4 g.] 

Fanal [0 4 g.] 

Fanal [O 4 g.] 

Feu de port 

Phare [© L] 

Phare provisoire [© 4] 



> Leur alignement donne la direction de la passe 

Côté N. de l'embouchure. — Les deux tours sont à 1,960™ l'une de l'aulre. — Direction S. 31° 38' O. et N. 31° 38' E 

Sur le musoir du nouveau môle 

Sur la pointe N. O. de l'île du Pilier, à 2 milles et 1/2 de la pointe N. O. de l'île de Noirmoutiers . . . 

Sur la butte de Petite-Foule, à 1,700" de la pointe N. O. de l'île 

Sur l'extrémité de la jetée, à droite de l'entrée du port. . 
Au fond du port, à 260" du premier feu 



47. 31. 
47. 17. 



0. 
53. 



Ces deux feux, vus l'un par l'autre, indiquent la direc- 
tion de la passe 



47. 

47. 
47. 
47. 



14. 

15. 

16. 

2. 



46. 43. 
46. 43. 



33. 
27. 
17. 
36. 
5. 
37. 



23. 

6. 
12. 

4. 
42. 
17. 
50. 
45. 
29. 
33. 
12. 
26. 



41. 

32. 

18. 

12. 

44. 

30. 

50 

22. 

28. 

52. 

20. 

20. 



23 
24 

25 

26 

27 

28 

29 

30 

31 

32 

33 

34 

35 

36 

37 

38 

39 

40 

41 

42 

43 

44 

45 
46 
47 
48 
49 
50 
51 
52 



Fixes. 
Fixe. 
Fixe. 



l~l/3 



Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Varié par des éclats. 
Fixe 



Fixes . 



Fixes 

Tournant 

Fixe 

Varié par des éclata . 

Fixe 

Fixe. Feu rouge. , . . 

Fixe 

Tournant 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Tournant 

Fixe 

Varié pur des éclats . 

Tournant 



PORTÉES 



1/2" 



1/2» 



2-i. 3/4 



50. 
58. 



20. 
18. 



Sur le quai de la Chaume , côté O. de l'entrée du port . . . j Lc fcu de k jetéei vu , e feu de u Chaumei donne 46. 29 
Sur la tête de la grande jetée, côté E. de l'entrée du port, j ** direction du grand chenal ) /, fi 00 



94 Feu de port. 



Cap Béarn.. . 
Port-Vendres. 
La Nouvelle. 
Agde 



Fort Brescou . 
Mont-d'Agde . 



Cette 



Fort Saint-Louis 

Amer, près le fort Richelieu . 



Aiguës-Mortes. 



Camargue . 



Bouc 



Marseille . 



Môle 

Fort 

Fort Saint-Jean . 

Pointe-de-More. 

Planier 

Cassis 

Nouveau môle. . 

Fort Bérouard. . 

Ile de Poquerolles 

Ile du Levant ou du Titan 

Cap Camarat ou Cap Lardier. . . . 

Presqu'île de la Garouppe 

Antibes 

Bastia (Corse) 



La Ciotat. 



95 
96 
97 
98 
99 
100 
101 

102 
103 

104 

105 
106 
107 
108 
109 
110 
111 
112 
113 
114 
115 
116 
117 
118 



Feu de port 

Phare [© l.] 

Phare [© 1.] 



Phare [0 1.] 

Feu de port [©4 g.] 

Feu de port [©4 g.] 

Feu de port 

Fanal [©4.] 

Phare [© !.] 

Phare 



2 feux de port 

Phare [©3.] 

Phare.. . , [© 1.] 

Feu de port [©4.] 

Feu de port [© 4.] 

Feu de port [0 4.] 

Feu de port [O 4.] 

Phare [© 1.] 

Feu de port [©4.' 

Feu de port [0i 

Feu de port [© 4. 

Phare [© 1.] 

Phare [0 3.] 

Phare [© 1.] 

Phare ['© 1.] 

Feu de port [0 4.] 

Feu de port [0 4.] 



Sur le Grouin du Cou, à 7 milles au N. 32° E. du phare des Baleines 

Sur la pointe de l'Aiguillon , à 7 milles 1/2 au N. 5o° E. du port de Saint-Martin 

Sur la pointe N. O. de l'île de Ré 

Ile de Ré. — Sur l'angle saillant du demi-bastion, à ioo m à l'E. de l'entrée du port 

Sur les roches de la pointe S. E. de l'île de Ré 

A 1 4" à l'E. de la tour de la Lanterne , côté gauche de l'entrée du port 

Sur la pointe N. O. de l'île d'Oléron 

Sur le Fort , à la pointe S. de l'île 

Sur la pointe de la Coubre, côté N. de l'embouchure de la Gironde 

Sur la tour de Terre-Nègre, rive N. de l'embouchure de la Gironde 

Sur la pointe dite du Corps de Garde, à 1 4o" de la tète de la jetée 

Sur le rocher de Cordouan 

Sur un échafaud en charpente élevé à 355 ra au S. i/4 S. E. du fort de Grave, côté S. de l'embouchure 

de la Gironde 

Sur l'embarcadère du port, rive gauche de la Gironde 

Sur le cap Ferret, a 3,ooo" au N. de l'entrée actuelle du bassin d'Areachon 

Sur la pointe de Saint-Martin-de-Biarritz, au N. 5° 3o' O. de l'église de ce village 

A l'entrée de la baie de Saint-Jean de-Luz, côté O 



I 46. 29. 

46. 20. 

46. 16. 

46. 14. 

46. 12. 

46. 8. 



MÉDITERRANÉE. 



42. 
28. 
48. 
15. 
44. 
26. 
2. 



46. 2. 

46. 0. 

45. 41. 

45. 38. 

45. 37. 

45. 35. 



51. 
36. 
30. 

47. 

8. 

14. 



45. 34. 8. 



45. 11. 
44. 38. 
43. 29. 
43. 23. 



55. 
43. 
38. 

44. 



Sur le mont Béarn , à 800" au S. E. de l'entrée de Port-Vendres 

Sur le fort du Fanal , côté droit de l'entrée du port 

Sur la tète de la jetée de l'Ouest, côté gauche de l'entrée du chenal 

Sur la tête de la jetée de l'Est, côté droit de l'entrée du chenal 

Sur le bastion S. E. du fort Brescou 

Sur le mont d'Agde, ou de Saint-Loup, à 5, 200" au N. 66° 3o' E. de l'embouchure de l'Hérault. . . . 
Sur le fort Saint- Louis, côté gauche de l'entrée du port 

Surl'anwvoisindufortRichelieu,à^^ 

Sur le môle N. O. du Grau-du-Roi , à 1 70" de son extrémité 

Sur la rive gauche de l'embouchure du Vieux -Rhône, à 2 milles marins au S. E. i/4 S. de la vieille)' 

tour de Saint-Genest \ 

Sur la tète du môle , à gauche de l'entrée du port 

Sur la tour du fort, à droite de l'entrée du port 

Au pied de la tour du fort Saint-Jean, à gauche de l'entrée du port 

Sur la pointe dite Tête-de- More , à droite de l'entrée du port 

Sur le rocher de Planier, à 8 milles au S. O. de l'entrée du port de Marseille 

Sur le côté gauche de l'entrée du port 

Sur le musoir du nouveau môle, à l'entrée du port 

Sur le fort Bérouard , côté droit de l'entrée du port, à 1 1 o m au N. O. du nouveau fanal 

Sur la pointe S. de l'île , entre le cap d'Arme et le cap Roux 

Sur la pointe orientale de l'île 

Sur le cap Camarat ou cap Lardier , 

Près de la chapelle Notre-Dame -de-la-Garde, à 1 mille et 1/2 au S. d' Antibes 

Sur l'extrémité du môle oriental, à gauche de l'entrée du port 

Sur l'extrémité du môle , à droite de l'entrée du port 



42. 30. 45. 

42. 31. 25. 

43. 1. 0. 
43. 16. 45. 
43. 15. 30. 
43. 17. 50 
43. 23. 45. 



36. 
35. 
32. 
41. 
43. 
41. 



1. 
12. 

3. 
54. 

9. 



7. 

7. 
48. 
32. 
53. 
42. 
36. 



59. 
44. 
28. 
58. 
57. 
6. 
39. 



44. 
30. 
35. 
26. 
22. 
30. 



51. 
55. 
34. 
38. 
3. 
39. 



3. 23. 48. 



4. 
35. 
53. 

1. 



55. 
15. 
28. 

28. 



0. 47. 0.E 

0. 46. 30. 

0. 43. 30. 

1. 6. 30. 
1. 9. 45. 
1. 9. 15. 
1. 22. 0. 



43. 32. 0. 
43. 20. 42. 



43. 23. 39. 

43. 17. 45. 

43. 17. 43. 

43. 11. 57. 

43. 12. 50. 

43. 10. 2. 



1. 47. 45. 

2. 20. 37. 



2. 38. 56. 

3. 1. 26. 
3. 1. 15. 

2. 53. 35. 

3. 11. 45. 
3. 16. 27. 



53 

54 

55 

56 

57 

58 

59 

60 

61 

62 

63 

64 

65 

66 

67 

68 

69 

70 
71 
72 
73 
74 
75 
76 
77 
78 
79 
80 
81 
82 
83 
84 
85 
86 
87 
88 
89 

90 

91 
92 
93 
94 



3""° 
1"". 



M- in s» 

59. 

7. 
29. 
38. 

5. 
10. 
59. 

5. 
11. 
49. 
16. 
16. 
20. 
28. 
11. 
7. 

12. 

93. 

9. 

130. 

12. 

136. 

12. 

12. 

8. 
10. 

9. 

6. 
10. 
12. 
28. 

9. 
42. 
17. 
I 1. 
86. 
11. 
10. 
72. 
26. 
20. 
18. 
10. 
48. 
80. 
47. 

8. 
10. 
75. 
45. 
51. 
68. 



24. 

6. 
15. 
18. 

2. 

6. 
22. 

1. 

9. 
10. 

6. 

6. 

9. 
15. 

9. 



Fixe 

Tournant 

Varié par des éclats . 

Fixe 

Tournant 

Varié par des éclats . 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Tournant 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Tournant 



1/2" 

4« 



4. 
10. 
18. 

0. 
18. 

9. 

18. 
10. 
10. 

9. 



6. 

9. 

4. 

6. 

4. 
15. 

9. 

9. 

9. 

9. 

6. 
22. 
10. 

9. 

9. 

3. 
18. 
18. 
15. 

9. 
10. 
18. 
18. 
10. 
24. 



1/2" 
4" 1 



83. 
54. 
45. 
79. 
41. 
36. 
59. 
47. 
9. 
84. 
26. 



Fixes. 



Fixe 

Varié par des éclats . 

Fixe 

Varié par des éclats . 

Fixe , 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Tournant 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe '. 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Tournant 



Fixe 



Fixe. ... 
Fixe. 
Tournant. 
Fixe . . . 



42. 59. 0. 

43. 2. 47. 
43. 12. 3. 
43. 33. 51. 
43. 35. 9. 
42. 41. 48. 



3. 52. 10. 

4. 10. 24. 
4. 20. 16. 
4. 47. 47. 
4. 47. 31. 
7. 6. 45. 



95 

96 

97 

98 

99 

100 

101 

102 

103 

104 

105 

106 

107 

108 

109 

110 

111 

112 

113 

114 

115 

116 

117 

118 



Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Tournant 

Fixe 

Fixes 

Varié par des éclats . 

Fixe 



Fixe 

Fixe 

Fixe 

Varié par des éclats . 

Tournant 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Varié par des éclats . 

Fixe 

Tournant 

Fixe 



3 mi " 

4" b 



1"- 3/4 



l nuD 



1/2" 



3». 
1/2- 



Varié par des éclats . 
Fixe 



22. 
16. 
17. 

3. 

9. 
34. 
39. 

8. 
32. 
54. 

7. 
15. 
36. 

7. 
18. 
10. 
26. 
12. 
22. 
14. 
50. 
17. 
20. 
36. 
11. 
63. 

12. 

6. 
51. 
73. 
30. 



220. 

30. 

10. 
9. 

18. 
126. 

25. 

60. 
20. 

38. 

16. 

30. 

9. 

19. 

40. 

28. 

12. 

25. 

80. 

75. 

130. 

103. 

15. 

16. 



18. 
18. 
20. 
18. 
22. 
15. 
18. 

9. 

9. 
26. 

9. 

6. 

9. 

9. 

15. 

2. 
2. 

12. 

14. 

8. 

18. 

18. 
9. 
9. 

10. 
9. 
9. 
9. 

18. 
6. 

14. 

12. 

18. 

10. 

10. 

10. 

6. 

24. 

9. 

4. 
18. 
20. 

6. 



18. 
10. 
10. 

6. 

9. 
27. 
10. 

4. 

15. 

18. 

9. 

9. 

9. 

9. 

20. 

9 

9. 

9. 

20. 

15. 

27. 

18. 

9. 

9. 



: 



Le présent tableau dressé par l'Inspecteur Divisionnaire adjoint, Secrétaire de la Commission des Phares. 

Signé L. FRESNEL. Vu par le Sous-Secrétaire d'État des Travaux publics, 

Signé LEGRAND. 



imprimerie royale. — Juillet i843. 



I HHH